+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

En cette date symbolique du 10 mai, jour de commémoration de l’abolition de l’esclavage en France, accordons un peu de lumière à ces oubliées de l’histoire, ces femmes esclaves qui ont lutté pour la liberté, et dont on ne sait pas grand chose. Solitude, Sanite, Heva, Claire : portraits de quatre héroïnes ayant combattu contre l’ex-France coloniale esclavagiste.

On les appelle les femmes debout, ou femmes-courage, mais sont-elles, pour autant, des femmes sans histoire ? Car d’elles, on ne sait finalement pas grand chose, en tout cas moins encore que leurs alter-ego masculins, eux aussi peu reconnus dans l’Histoire française, hormis peut-être l’icône de l’indépendance haïtienne, Toussaint Louverture.

Elles, ce sont ces héroïnes, esclaves qui au nom de la liberté se sont levées face à l’oppresseur, face au système esclavagiste. Avec si peu d’archives et de documents les concernant, il est bien difficile d’aller à leur rencontre. Tout de même,  donnons-leur un peu de cette lumière historique. Elles le méritent. Voici donc quatre d’entre-elles : Heva, de la Réunion, Claire de Guyane française, Sanité Belair d’Haïti, et Solitude la Mulâtresse, de Guadeloupe.

Lire la suite ici : https://information.tv5monde.com/terriennes/10-mai-commemoration-de-l-abolition-de-l-esclavage-hommage-aux-femmes-esclaves-heroines