+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Deux journalistes ont été violemment pris à partie ce mardi 30 Avril 2019 à Kankan. C’était à l’occasion d’une marche avortée des opposants anti 3ème mandat ce matin au rond-point Komarala.
Selon un premier rapport de l’antenne du Syndicat de la presse privée à Kankan, nos deux collègues Malick Diakite de la radio Horizon Fm et Alhassane Diallo du site Alerte Guinée en séjour à Kankan ont été bastoné par des partisans du 3ème mandat, leurs habits déchirés et leurs matériels confisqués avant d’être restituer plus tard !
Nous attirons une fois encore le syndicat de la presse privée et l’ensemble des associations de presse de cet nième violation et entraves que les journalistes de Kankan font dans l’exercice de leurs fonctions.
Ensemble, nous souhaiterions entreprendre des actions fortes y compris celle judiciaire pour dissuader tous ceux qui tenteraient de recidiver.
Ce qui est marrant dans tout ça selon le rapport, c’est que toues ces violences se sont déroulées en présence des gendarmes qui n’ont rien fait. Personne parmi ces fauteurs de trouble de la mouvance n’a été interpellé.

Lu sur la page facebook de Sidi Diallo