+224 625 130 505 info@guineesignal.com

Au Burundi, trois adolescentes âgées de 15, 16 et 17 ans sont accusées d’avoir gribouillé une photo du président Pierre Nkurunziza.

Cinq ans de prison et 250 euros d’amende. C’est la peine prévue par le code pénal burundais pour “outrage au chef de l’Etat“. Le 12 mars, six filles avaient été arrêtées puis tenues responsables de gribouillages sur une photo du président dans cinq livres de sciences humaines. Trois autres écolières arrêtées en même temps que leurs camarades de classe ont été libérées.

Lire la suite ici: https://www.dw.com/fr/des-%C3%A9coli%C3%A8res-%C3%A9crou%C3%A9es-pour-outrage-au-chef-de-letat/a-48031142?maca=fra-VAF_cb_fr_guineesignale-17401-xml-media