+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’UFDG DU 13 AVRIL 2019
C’est dans une salle archi comble que s’est déroulée l’Assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG ce samedi 13 avril 2019.

En l’absence du président Cellou Dalein Diallo, c’est le vice-président chargé des affaires sociales, Fodé Oussou Fofana qui a présidé l’AG.
À sa prise de parole, il a exprimé sa fierté d’avoir un Cellou Dalein Diallo comme président, celui-ci est selon lui traité partout où il est invité comme un chef d’État.
Évoquant ensuite l’affaire du 3ème mandat qu’il considère comme une affaire de tous, il dit: « le problème du 3 ème mandat, n’est pas un problème d’un parti politique, ce n’est pas un problème d’un individu, le problème du 3 ème mandat c’est un problème du peuple de Guinée, et c’est pour cette raison que la société civile, les partis politiques et les syndicats ont formé un Front national pour la défense de la constitution (FNDC), ce n’est pas une alliance politique, nous sommes tous concernés; dans ce Front chacun doit s’y retrouver ».

Constatant la fébrilité du président Condé autour de son 3 ème mandat, il lance, « pour quelqu’un qui a confiance en lui-même, quand tu veux faire un référendum, tu n’a pas besoin d’emprisonner les gens, si tu es sûr que ton référendum peut passer, laisse les gens tranquilles », rappelant le refus des populations pour le 3 ème mandat, il enchaîne, « mais vous avez vu ce qui s’est passé à Coyah, ce qui s’est passé à Dubréka, à Kagbélen et ce qui va se passé certainement demain à Boffa, les guinéens ne veulent pas du 3 ème mandat, moi je m’attendais à ce que le président Condé annonce lui même le 3 ème mandat ».

Plus loin, il considère que le président Condé a trahi les militants du RPG qui ont farouchement combattu le régime Conté pour l’amener au pouvoir, « tu fais un combat avec des militants qui t’aident à arriver au pouvoir, tu combats un régime et tu arrives au pouvoir, tu regardes parmi tes militants tu ne prends personne et tu t’entoures des militants du PUP, les 80% des personnes qui entourent M. Alpha Condé sont du PUP, ça c’est pathétique ».
Comme pour enfoncer le clou, il tance les promoteurs arrivistes du troisième mandat, « vous avez remarqué pour l’affaire de 3 ème mandat, les gens qui parlent du 3 ème mandat ne sont pas du RPG Arc-en-ciel, les gens du RPG Arc-en-ciel ne veulent pas du troisième mandat, ceux qui parlent du 3 ème mandat sont des anciens du PUP qui ont trahi Lansana Conté et qui se sont retrouvés avec M. Alpha Condé pour des postes qui continuent à parler de 3 ème mandat ».

Parlant du projet machiavélique de la révision constitutionnelle, il s’interroge, « comment dans un pays normal Alpha Condé peut-il parler d’un 3 ème mandat ? Parce qu’une nouvelle constitution, c’est comme un coup d’État ». Il estime qu’il n y a aucune raison qui peut pousser Alpha Condé à demander une nouvelle constitution, si ce n’est parce qu’il nourrit une envie de mourir au pouvoir. Comme pour avertir M. Alpha Condé de la force du peuple, il rappelle le cas de Blaise Compaoré qui a été chassé par le peuple.
Confiant de la force du peuple, il déclare, « personne ne peut arrêter le peuple ». Il invite les militants et les guinéens en général à afficher clairement leur hostilité au 3 ème mandat à travers la confection de t-shirts et de banderoles anti troisième mandat.

Il n’a pas manqué d’évoquer le cas des chefs de quartier obsolètes, « les chefs de quartier installés par M. Bouréma Condé et par la gouvernance de M. Alpha Condé ne sont pas nos chefs de quartier (…), nous allons donner un délai à M. Bouréma Condé et au gouvernement de M. Alpha Condé, si les chefs de quartier ne sont pas installés, nous allons installer nos chefs de quartier. On ne peut pas se battre, faire la campagne et gagner des quartiers et que quelqu’un décide à notre place ».

Par ailleurs, il a évoqué  »le mois de remerciement du Fouta à Alpha Condé « , initié par Mouctar Diallo, il estime que cette initiative est une insulte aux ressortissants de cette localité qui ont vu leurs habitations détruites à Kaporo-rails et dont les fils sont tombés sous les balles assassines du régime Condé, « ce qui est triste, c’est que 7 maisons sur 10 appartiennent aux gens de Pita-Maci, un enfant de Maci se lève pour dire à Alpha Condé qu’il va prouver que Pita l’appartient ». En outre, il promet ceci, « dans une semaine nous allons répondre, nous allons démontrer qui est qui, qui a fait quoi et qui est fort à Pita ».
Dans la même foulée, il a exprimé le soutien du parti à l’artiste Bouba Menguè, auteur du morceau  »Daddy mou pèpou kolon » dont le concert a été interdit à cause de sa présence au siège de l’UFDG.

Il a également condamné l’attitude du ministre Cheik Taliby Sylla qui se veut être le parrain du 3 ème mandat, alors qu’il n’a pas n’a pas pu apporter le courant aux guinéens malgré des dépenses colossales dans ce domaine, il révèle ainsi qu’en 2011 le gouvernement a acheté 3 groupes électrogènes qui n’ont jamais fonctionnés à 140.000.000 $ US, 3 milliards de dollars américains pour 525 mégawatts, dépassé il dénonce, « quel est le quartier ou la ville de la Guinée qui a l’électricité 24h/24h ? Et ce ministre au lieu de s’occuper de ça, il devient le parrain, il a pour mission d’opposer les communautés, il ne parle que de communauté ».

Il a terminé en demandant aux militants de se tenir prêts et de s’organiser pour contrecarrer les velléités du 3 ème mandat.

Maka N’denda