+224 625 130 505 info@guineesignal.com

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE DE L’UFDG: LE COMPTE RENDU

Le principal parti d’opposition en république de Guinée, UFDG, avait appelé à une Assemblée générale extraordinaire ce mercredi 19 décembre 2018 à son siège de la Minière.
Les militants ont massivement répondu à l’appel de leur leader, la mairie de Matoto a été le sujet principal de cette AG dite extraordinaire.

Honorable Alain Touré, Honorable Youssouf Camara, Sorel Bangoura et Sampilo, ont tous dénoncé avec vigueur l’attitude du pouvoir qui veut spolier la victoire de l’UFDG après l’élection transparente qui a fait de Kalemodou Yansané, le maire de Matoto. Ils assurent que celui-ci reste et demeure le maire élu de cette commune.

À sa prise de parole, l’honorable Kalemodou Yansané, a rappelé que le président Cellou Dalein Diallo, a toujours œuvré pour la paix et la stabilité du pays, il a ainsi renoncé, au nom de la paix, à sa victoire de 2010. Il explique qu’il ne renoncera pas à sa victoire chèrement acquise, il demande aux militants de défendre cette victoire qui est la leur.
Il répète à qui veut l’entendre qu’il reste et demeure le maire élu de Matoto et que la décision du ministre Bourema Condé est de nul effet.

Le président Cellou Dalein Diallo a, dès l’entame de son discours, demandé à l’ensemble des militants d’observer une minute de silence en l’honneur de l’artiste Koroun Boké, décédé aujourd’hui des suites d’une longue maladie.

Il a ensuite félicité les militants et responsables du parti pour leur implication dans la victoire du parti, « je voudrais félicité l’ensemble des militants et responsables du parti de toutes les circonscriptions et préfectures qui ont fait de cette élection locale une grande victoire de l’UFDG »
Il estime que les guinéens ont à travers cette élection, exprimé leur confiance à son parti, « il faut pas l’oublier, nous avons gagné partout, nos compatriotes ont exprimé leur confiance au parti, dans des zones réputées comme étant des fiefs du parti au pouvoir, nous avons fait des performances remarquables ».

Il a rappelé la stratégie frauduleuse organisée par le pouvoir en vue de s’arroger les mairies, « ils ont volé dans les urnes de manière éhontée, dans la centralisation et le transport, vous vous souviendrez qu’on a présenté des bulletins précochés que la CENI a distribué parallèlement au RPG, lesquels ont été utilisés au compte du parti au pouvoir; malgré tout l’UFDG a gagné à Conakry et dans toute la Basse-Guinée ».

Il n’a pas manqué de rappelé la complicité avérée des magistrats qui ont illégalement écarté de nombreux PV. Il rappelle qu’avec ces faux résultats confectionnés par le RPG, son parti a malgré tout, gagné à Matoto, Dixinn, et Ratoma.

Outré par le comportement irresponsable du pouvoir, il demande aux militants de rester mobilisés, « il faut qu’à partir de maintenant vous restez mobilisés pour défendre votre victoire, on a accepté au nom de la paix, la fraude, le vol, la violation des accords, la violation de la loi fondamentale, la violation du code électoral et du code des collectivités, pour Matoto on n’acceptera pas ».

Il martèle que l’élection au poste de maire de Matoto a été transparente, « l’élection au poste de maire de Kalemodou Yansané s’est déroulée dans la transparence devant la presse qui n’a pas manqué d’expliquer à l’opinion les circonstances dans lesquelles se sont déroulé l’élection, toutes les conditions de transparence et légales exigées ont été réunies, il a été élu devant le monde entier ».

Il indique clairement qu’il n’acceptera pas cette spoliation qui sacrifierait la démocratie, « si nous acceptons ça, nous sacrifions la démocratie de manière définitive, on l’acceptera pas, a partir d’aujourd’hui, mettez vous dans la situation de quelqu’un qui est agressé et qui se défend, défendons notre victoire ».

Maka N’denda (UFDG )