+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Boké, 29 mars 2019 – Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a procédé le vendredi 29 mars 2019 à Boké au lancement des travaux de construction du chemin de fer du consortium SMB (Société Minière de Boké)-Winning. Ce chemin de fer,long de 135 Km qui reliera les zones minières de Santou et de Houda dans la Préfecture de Télimélé au terminal fluvial de Dapilon dans Boké, permettra d’évacuer la bauxite du consortium SMB-Winning. Avec un investissement total de 1,2 milliard de dollars US, l’infrastructure ferroviaire qui permettra aussi de désenclaver les zones minières, s’inscrit dans le cadre du projet Boffa-Boké. Elle nécessitera la construction de 23 ponts, deux tunnels et 6 gares.

Dans un premier temps, l’usage de l’axe ferroviaire sera exclusivement consacré au transport de la bauxite du consortium. A terme, son utilisation pourrait permettre à d’autres entreprises d’en bénéficier avant de l’inclure dans le réseau national ferroviaire pour le transport de marchandises conventionnelles et de passagers.

C’est le District de Kamikolo, dans la sous-préfecture de Kolaboui à Boké, qui a servi de cadre à cette cérémonie. Les populations de Kakandé étaient fortement mobilisées pour exprimer par des chants et danses, leur soutien total au projet de société du Président Alpha Condé.

Le sous-préfet de Kolaboui, Amara Koumbassa, a exprimé toute la satisfaction des populations de sa localité au Président de la République pour le lancement de ce projet qui, selon lui, va impulser le développement de Boké et de toute la Guinée.

Le Président de la société, Sun Xiushun, dira que le lancement des travaux de ce chemin de fer marque une étape importante du développement des activités du consortium SMB-Winning. Selon lui, le consortium SMB-Winning va faire de son mieux pour contribuer au développement économique et social du pays en luttant contre la pauvreté. Pour cela, le PDG de SMB-Winning a invité les populations de Boké à se donner la main afin de contribuer à faire avancer ce projet.

Le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, a indiqué qu’avec le lancement des travaux de ce chemin de fer, la Guinée marque un grand pas vers la valorisation de ses ressources minières. Car, d’après le ministre en charge des Mines, la Guinée n’a pas eu un projet ferroviaire depuis plus de 44 ans. Après avoir égrainé le parcours élogieux de ce consortium, Abdoulaye Magassouba l’a invité à persévérer dans ce sens en respectant les termes du contenu local.

Le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, a pour sa part précisé que ce chemin de fer va non seulement désenclaver les zones de Boké et de Télimélé, mais aussi faciliter le transport de la bauxite.

Le Chef de l’Etat a non seulement mis l’accent sur l’appui des femmes à travers les activités génératrices de revenus, mais a également demandé aux jeunes de se réunir en groupements d’intérêts économiques.

Le Chef de l’Etat a également déclaré que lesdirecteurs des ressources humaines de chaque société minière devrait être Guinéen. Car, pour le Pr. Alpha Condé, “ce sont les Guinéens qui connaissent mieux les relations entre les sociétés et les communautés”.

Pour protéger la culture vivrière, le Président de la République a exigé aux sociétés minières de faire la culture maraîchère pour les femmes. La dernière exigence posée par le Chef de l’Etat était d’inviter le consortium SMB-Winning à faire une contournante pour éviter la poussière au centre ville de Boké.

Le Président de la République a invité les populations de Boké à ne pas céder aux manipulations et pour  tout problème de se référer aux responsables pour en discuter. Car, dira-t-il, certains n’aiment pas le progrès de ce pays.

S’agissant de faire de Boké une  zone économique spéciale, le Pr. Alpha Condé a averti les autorités locales que toutes les zones minières et agricoles seront sécurisées pour encourager les investisseurs.

Le Bureau de Presse de la Présidence