Accueil ACTUALITES Campagne de sensibilisation des populations pour la libération du site de l’usine de l’ex-Entreprise des Tabacs et Allumettes de Guinée (ENTAG)
Campagne de sensibilisation des populations pour la libération du site de l’usine de l’ex-Entreprise des Tabacs et Allumettes de Guinée (ENTAG)

Campagne de sensibilisation des populations pour la libération du site de l’usine de l’ex-Entreprise des Tabacs et Allumettes de Guinée (ENTAG)

0

MVAT : Campagne de sensibilisation des populations pour la libération du site de l’usine de l’ex-Entreprise des Tabacs et Allumettes de Guinée (ENTAG)

Ce jeudi 6 décembre 2018, les occupants provisoires du site de l’usine de l’ex-Entreprise des Tabacs et Allumettes de Guinée (ENTAG) ont reçu la visite d’une forte délégation gouvernementale conduite par Monsieur le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma. Cette délégation, en plus du Ministre, comprenait : le Directeur Général et son Adjoint du Patrimoine Bâti Public : Messieurs Yayio et Mounir et du Général Baldé du Haut Commandement de la Gendarmerie.

La délégation gouvernementale, après avoir passé revue les bâtiments qui abritaient l’usine de l’ex-Entreprise des Tabacs et Allumettes de Guinée (ENTAG), a constaté que ces bâtiments font actuellement objets des entrepôts de matériaux différents appartenant à des entreprises de la place et, d’autre part les allées de ces bâtiments sont occupées par plusieurs garages autos et motos et des petits commerces.

À la fin de la visite, la délégation a rencontré les occupants provisoires pour leur expliquer paisiblement la nécessité de quitter aujourd’hui ces équipements publics que le Gouvernement du Président de la République le Pr Alpha Condé a besoin de réhabiliter pour le bonheur de toutes et tous les guinéens.

Les occupants provisoires, après avoir écouté religieusement le message du Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, ont accepté sans condition de quitter les lieux. En présence de la délégation, le dégagement des motos et véhicules en réparation et divers matériaux de construction qui encombraient autrefois les bâtiments d’ENTAG, a commencé.

Avant de quitter les lieux Monsieur le Ministre a livré aux occupants et à la population riveraine un message dont le contenu est le suivant :

« Ce que nous constatons maintenant et, qui est déjà important, est l’adhésion de la population quant á la récupération des biens de l’Etat ou les réserves foncières de l’Etat. Le Président de la République a une vocation aujourd’hui, il le dit, récupérer les biens de l’Etat pour que l’ensemble des populations puissent en bénéficier. L’ ENTAG, comme vous le constatez, est une zone réserves de l’Etat, malheureusement, elle empiétée, des gens sont venues s’installer de façon inégale : faire des garages et utiliser des magasins pour faire des dépôts. Il faut que chacun comprenne qu’il soit á ENTAG ou ailleurs, tout ce qui est considéré comme étant des domaines réserves de l’Etat vont être récupérés.
Je suis là aujourd’hui avec le Général Baldé du Haut Commandement de la Gendarmerie et les Cadres du Patrimoine Bâtis pour expliquer à cette population qui bénéficie de cette place que le souci du Président est que tous les guinéens puissent bénéficier de cette place. Nous sommes très heureux de constater que notre message ait été compris et, que les gens vont commencer á quitter les lieux. Nous devons aller vite, le Président de la République a des ambitions. Il a des propositions pour que l’usine d’ ENTAG puisse reprendre son fonctionnement. Il y a des investisseurs qui sont prêts à travailler. Ces endroits ne doivent pas continuer à faire objet d’occupation anarchique, cependant que cette même population a besoin elle même d’investissements. Nous sommes ici, cette journée pour expliquer ce qu’il y a, mais également récupérer cette partie qui est une réserve foncière de l’Etat, mais également faire comprendre á tout le monde que partout où vous êtes, si vous êtes sur un domaine qui appartient á l’Etat, nous allons récupérer. C’est un programme du Président de la République qui va être exécuté….Nous sommes aujourd’hui au site de l’ex-usine d’ ENTAG, demain nous seront au Centre Directionnel de Koloma, qui est une zone réserve foncière de l’Etat où des investisseurs sont aussi prêts à travailler. Cette réserve est occupée actuellement par des populations installées de façon illégale. Nous allons la récupérer. »

Monsieur Aboubacar Sidiki Traoré, Chef de quartier de Enta Fassa, dira je cite « Nous avons reçu des instructions qui vont dans le cadre de l’intérêt de toute nation. Il est question de libérer un patrimoine qui appartient à l’Etat qui se trouve dans ma zone. Mon rôle essentiel est de sensibiliser les populations pour qu’elle comprenne pour que cette situation soit gérée d’une manière paisible. Depuis deux jours, nous sommes sur le terrain. Comme vous le constatez, vous ,même le message est bien compris. Il y a de la discipline dans le déguerpissement. Je ne suis nullement pas impliqué dans l’installation de ces occupants provisoires.»

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *