Accueil ACTUALITES Clôture de la deuxième édition du Forum de l’Etudiant Guinéen: Mamady Youla invite les ministères en charge du secteur éducatif à pérenniser ce rendez-vous.
Clôture de la deuxième édition du Forum de l’Etudiant Guinéen: Mamady Youla invite les ministères en charge du secteur éducatif à pérenniser ce rendez-vous.

Clôture de la deuxième édition du Forum de l’Etudiant Guinéen: Mamady Youla invite les ministères en charge du secteur éducatif à pérenniser ce rendez-vous.

0

Conakry, le 12 Mai 2018 – Après une rencontre d’échanges de 72 heures, qui a regroupé élèves, étudiants et cadres du système éducatif, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a présidé ce jour la cérémonie de clôture de la deuxième édition du Forum de l’Etudiant Guinéen (FEG). Cette cérémonie de clôture a connu la présence des membres du Gouvernement et des Ministres des pays voisins.

Ce rendez-vous dédié aux étudiants est destiné à fournir aux futurs bacheliers et étudiants du pays, plus d’informations sur les programmes, les conditions d’orientation, les cursus, les diplômes, mais surtout les débouchées. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la qualification de la formation des étudiants guinéens, dans un monde ouvert et en perpétuelle mutation.

Durant les trois jours du Forum, plus de 30.000 étudiants, élèves et chercheurs, venants de 17 universités publiques, des universités privées guinéennes et étrangères et 30 centres de recherches ainsi que des entreprises publiques et privées ont répondus présents. La rencontre a permis de mettre en rapport les étudiants et futurs bacheliers avec les institutions d’enseignement et de recherche et les acteurs de la formation.

Aujourd’hui  le forum de l’étudiant Guinéen est perçu comme une plateforme, permettant d’orienter efficacement les lycéens et étudiants dans leurs plans de carrière et leurs projets futurs. Avec pour finalité, d’aider les bacheliers et futurs étudiants à peaufiner leurs projets d’orientations, leurs choix de cursus et de filières, ainsi qu’à se préparer à affronter le marché de l’emploi.

Pour le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le forum de l’étudiant est désormais le cœur battant et l’un des hauts lieux de concertations, de rencontres, de débats et de partages sur l’éducation en Guinée.

Selon Abdoulaye Yéro Baldé, la pérennisation de ce rendez-vous va offrir à notre Etat des ressources humaines de qualité pouvant soutenir durablement notre développement économique et social. Il dira par la suite que les différentes thématiques abordées durant cette deuxième édition auront contribué à enrichir le débat sur les principales préoccupations afin d’améliorer et qualifier notre système éducatif.

Pour sa part, le Premier ministre, Chef du Gouvernement dira que la Guinée a besoin de formation de qualité qui répond aux objectifs de développement. Pour réussir ce pari, Mamady Youla a clairement affirmé que « la Guinée doit résolument inscrire cet évènement dans la durée, lui donner une régularité qui puisse permettre de capitaliser davantage les acquis et succès des éditions antérieures et récolter les fruits des nombreuses réformes engagées dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ».

Poursuivant, le Chef du Gouvernement dira que ce forum ne sera profitable qu’à la seule condition de l’inscrire dans un processus contribuant à l’amélioration continue de nos programmes de formation et de recherche universitaires et de l’accompagnement de nos étudiants et chercheurs. « Le Gouvernement fait de la qualification de l’enseignement et de la formation, un des axes prioritaires de sa politique de développement socio-économique de la Guinée à l’horizon 2020 tel qu’indiqué dans le PNDES 2016-2020 » précise Mamady Youla.

Pour finir, le Premier ministre, Chef du Gouvernement a invité les Ministres en charge du secteur éducatif à continuer les réflexions sur la refonte des programmes d’enseignement. Ces réflexions nécessitent la participation de tous les acteurs impliquées dans la formation et l’emploi de nos étudiants, qu’il s’agisse des départements ministériels ou des entreprises privées conclu-t-il.

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *