Accueil ACTUALITES Comité de suivi de l’accord politique : La CENI fait le point des préparatifs des élections prochaines
Comité de suivi de l’accord politique : La CENI fait le point des préparatifs des élections prochaines

Comité de suivi de l’accord politique : La CENI fait le point des préparatifs des élections prochaines

0

politique du 12 octobre 2016 s’est tenue dans la salle des Actes du Palais du Peuple, sous la direction de son président, le général Bouréma Condé, par ailleurs ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Une session à laquelle ont pris part des représentants de la Mouvance, de l’Opposition, de la Société civile, de la CENI, de la Communauté internationale et des membres des commissions techniques.

 

Dans ses propos liminaires, le ministre Bouréma Condé est revenu sur le passage que le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a bien voulu réserver, dans son discours de nouvel an, aux travaux et aux avancées enregistrées au niveau du Comité de suivi de la mise en œuvre de l’Accord politique du 12 octobre 2016 (adoption et promulgation du Code électoral ; libération des détenus en rapport avec les manifestations politiques ; vulgarisation du Code de déontologie des administrateurs territoriaux, etc.). Sans oublier la retraite des gouverneurs et préfets qui s’est tenue à Kindia les 27 et 28 décembre pour amener ces administrateurs territoriaux à faire preuve de neutralité, d’impartialité, de responsabilité et de professionnalisme dans l’exercice de leurs fonctions. Le président de la CENI, Me Amadou Salif Kébé, a réitéré la disponibilité et l’engagement de son institution à organiser des élections crédibles le 4 février prochain. Avant de laisser le soin à trois des directeurs de départements de l’institution d’expliquer et de faire le point des préparatifs de ce scrutin de proximité attendu avec un réel intérêt par les citoyens des 342 communes urbaines et rurales du pays. Mme Camara Djenebou Touré, la patronne du département Planification et Fichier a annoncé qu’à ce jour, la CENI a fini la stabilisation du fichier électoral. Les cartes d’électeur sont déjà imprimées et acheminées dans les circonscriptions électorales avec des listes de retrait. Cette fois-ci, il y a 15.573 bureaux de vote et 2.764 commissions administratives de distribution des cartes d’électeur. Le nombre des districts est de 3.484 et celui des quartiers, 756. Jacques Gbonimy du département Formation de la CENI a indiqué qu’une vingtaine de formations étaient prévues dans le cadre de ces élections locales. La priorité a été donnée aux formations opérationnelles pour aller aux élections du 4 Février (remobilisation des démembrements ; gestion des candidatures ; distribution des cartes d’électeur ; agents des bureaux de vote ; réception des procès-verbaux ; force de sécurisation ; observation électorale). Etienne Soropogui, le chargé des Opérations de la CENI, a donné les statistiques suivantes par rapport aux communales du 4 février 2018 : 1302 listes de candidatures ; 29.351 conseillers, dont 6.989 femmes et 3.766 jeunes (-30 ans, 30 ans) ; 98 listes indépendantes ; 1115 listes de partis politiques ; 107 listes de coalitions de partis politiques. Dans les débats, il a été essentiellement question des risques de confusion au niveau des logos de certaines listes de candidatures à travers le pays. La CENI, par la voix la plus autorisée, a rassuré que tout sera mis en œuvre pour régler ce problème. Les représentants de la communauté internationale (Délégation de l’Union européenne, Ambassade de France, CEDEAO), à tour de rôle et en tant qu’observateurs, ont exhorté les parties prenantes au dialogue politique inter-guinéen à faire en sorte que le 4 février prochain les élections se tiennent dans de bonnes conditions. Ce qui, à leurs yeux, constituerait un signal fort et positif envoyé aux partenaires financiers du pays. Avant de lever la séance, le président du comité de suivi de l’accord politique, le général Bouréma Condé, a, au nom du président de la République, Pr. Alpha Condé, et de son Premier ministre Mamady Youla, remercié tous les participants, notamment les partenaires techniques et financiers pour leur disponibilité et leur engagement sans faille dans la mise en œuvre dudit accord.

 

Service Communication du MATD

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *