Accueil ACTUALITES COMMUNALES DE KINDIA : « Lorsque le Ridicule PREND LE DESSUS sur la Raison ! »
COMMUNALES DE KINDIA : « Lorsque le Ridicule PREND LE DESSUS sur la Raison ! »

COMMUNALES DE KINDIA : « Lorsque le Ridicule PREND LE DESSUS sur la Raison ! »

0

La seule et unique manière pour Alpha CONDE d’effacer le ridicule est de poser des actes encore plus ridicules non seulement pour prouver le mépris qu’il a pour le peuple, mais aussi et surtout faire ce qu’il aime le plus, GAGNER du temps quand il est en position de FAIBLESSE !

Alpha CONDE et le RPG sont tombés, mais ceci, mes chers lecteurs, n’est pas un scoop ! Alpha CONDE et le RPG n’ont jamais été à la hauteur de la fonction ni présidentielle, ni encore moins celle de la mouvance qui l’accompagne.

Apres avoir bu la tasse lors des communales dans les urnes, malgré le déploiement de tous les moyens de la république et l’achat des consciences des électeurs et des juges, présidents de CACV, il gagne du temps pour l’installation des exécutifs communaux.

Apres la menace du feu, la tortue sort sa tête et des accords sont signés ! En résumé, Dubréka revient au RPG malgré les résultats qu’on connaît et Kindia revient à l’UFDG conformément aux résultats qu’on connaît.

Le pays tout entier ne veut plus de Alpha CONDE et de son RPG, mais il est question de forcing. Alors la porte est ouverte pour les gros moyens. En effet, après « l’eau empoisonnée » pour chasser un certain électorat en Haute Guinée, on instrumentalise encore une fois pour « chasser » certains élus en Basse Guinée.

Pour ce faire, on choisi la manière la plus sensible, celle qui consiste à impliquer le fondement même de notre société, le religieux et l’autorité morale, pour toucher le bas peuple dans son quotidien. C’est tout simplement infecte et mal saint !

C’est ainsi qu’on pousse un pauvre Imam en quête de popularité pour sortir ce que les uns disent tout haut et que les autres murmurent tout bas, pour attiser la haine, créé le débat et GAGNER du temps. Apres avoir vu la foudre s’abattre sur l’Imam de la part de tous, à commencé par le Diakhanké de Service, la Machine s’est tournée vers un Kountigui qui est encore plus tordu que son Imam, pour parler au nom d’une certaine autorité morale. C’est tout simplement infecte et mal saint !

Puisque le ridicule est devenu une culture en Guinée, on monte d’un cran dans la médiocrité en envoyant au charbon le représentant de la mouvance, président de son groupe parlementaire et signataire des accords du 8 Août pour « conseiller » Cellou Dalein. Comme si le Koro lui a dit : « puisque tu as fait des courses bizarres, va manger ta sauce ! » C’est tout simplement infecte et mal saint !

Alors les arguments sont distillés ça et là et comme toujours, l’idée est de faire croire que le débat est entre la Moyenne et la Basse Guinée, alors que Koro et le RPG sont aux commandes et on lance des âneries comme « les communes et quartiers de la Basse Guinée et dites soussous doivent être dirigés par des soussous ! » Cela veut dire qu’il ne faut plus aller aux élections et revenons aux temps des nominations. C’est tout simplement infecte et mal saint !

A ce rythme, avec l’implication des Imams et de l’autorité morale, on entendra bientôt :

1. Plus d’élus non soussous en Basse Guinée ;
2. Plus d’Imam non soussou en Basse Guinée ;
3. Plus de Cadres et militants soussous dans un parti dirigé par un non soussou ;
4. Plus de cadres soussous dans Ministère dirigé par un non soussou ;
5. Plus d’Etudiants soussou dans une université non dirigée par un soussou ;
6. Plus d’élèves soussou dans une classe si le Professeur ou l’Enseignant n’est pas soussou ;
7. Ainsi de Suite…

C’est tout simplement infecte et mal saint !

Encore une fois, Gassama DIABY l’a dit à haute et intelligible voix « On sait que tout cela vise une communauté ! »

En effet, s’il s’agit d’un consensus national, il n’y a pas de commune dite plus soussou que la presqu’île de Kaloum qui a fait élire Dame Aminata TOURE dont le papa est de Faranah, une des capitales régionales de la Haute Guinée. Et si on mettait de côté le vote des citoyennes et citoyens de Kaloum pour dire à cette dame Indépendante qu’elle est de Faranah et qu’elle ferait mieux de partir chez son papa. C’est tout simplement infecte et mal saint !

Oui, Gassama DIABY, tu as parfaitement raison, il s’agit bel et bien d’actes contre une certaines communauté et tu sait mieux que quiconque où ce genre d’actes peut mener un pays. Alors la balle est dans ton camp encore une fois. A chaque nouvel acte, tu fais des déclarations. Tu n’arrêtes pas la machine et tu ne démissionnes pas. Ta crédibilité s’effrite un peu plus mon frère.

Que cela soit clair, pour l’UFDG et pour toute personne ayant un minimum de bon sens, le cas de Abdoulaye BAH est scellé dans du béton. Il est le maire démocratiquement élu de la Commune Urbaine de Kindia. Son installation est une question de logique démocratique. Si cette logique doit faire l’objet de débat, on devra forcément parler alors de la légitimité d’un certain Burkinabé à la tête de ce pays.

Cette histoire nous ramène encore une fois à cette éternelle question de régions naturelles attribuées à des groupes ethniques sous le contrôle d’Autorités Morales. Cet état de fait hérité du régime du PDG pour garder les guinéens éternellement divisés pour mieux les gérer.

Cellou Dalein Président, je me battrais de toutes mes forces pour faire de ces régions naturelles, des Pôles de Développement avec des spécificités propres et supprimer les coordinations régionales qui ne servent qu’à imposer et pérenniser toujours la suprématie d’un groupe ethnique sur les autres, afin de garder le peuple dans ce permanent climat de tension.

Attention ! Attention ! Attention ! Les vieux démons gagnent du terrain !!!

L’heure est grave et chacun sera jugé selon les actes qu’il pose !!

A bon entendeur Salut !!

Mamadou Biro Barry

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *