Accueil ACTUALITES Communales en Guinée : des espoirs malgré les fraudes
Communales en Guinée : des espoirs malgré les fraudes

Communales en Guinée : des espoirs malgré les fraudes

0

Les Guinéens se sont rendus aux urnes dimanche pour élire leurs responsables municipaux, les premières élections du genre depuis 2005. Le vote permet d’élire les membres des différentes collectivités locales du pays.

Mariam Kallissa est une jeune Guinéenne de 20 ans qui vie dans la commune urbaine de Boké dans le nord-ouest de la capitale Conakry. Elle vote pour la première fois pour les élections  communales et communautaires. Mariam s’est  présentée très tôt au bureau de vote numéro 4 au quartier Filira dans la commune urbaine pour s’acquitter de son devoir civique.

Elle fonde  beaucoup  d’espoir sur son candidat. « Je suis venue voter pour la première fois pour les élections communales. J’ai choisi de voter pour mon candidat, je sais qu’il ne va pas nous décevoir. Nos attentes sont surtout l’éducation, le sport et la réhabilitation de la ville » explique Mariam Kallissa. La jeune femme raconte que toutes les démarches pour le vote lui ont été expliquées par les membres du bureau de vote que composent les représentants de la commission électorale nationale indépendante et des partis politiques en lice.

« La démarche a été simple, je suis venue regarder et trouver ma salle. Ils m’ont demandé de déposer ma carte, j’ai reçu le papier de vote et ils m’ont montré ou aller voter. J’ai mis le bulletin dans l’enveloppe et ensuite dans l’urne » confie Mariam.
Au plan national, ces élections communales et communautaires ont connu moins d’affluence que lors des élections précédentes. Quelques électeurs au sortir de certains  bureaux de vote parlent de leurs attentes.
« Ce que j’attends de mon candidat, qu’il soit bon pour nous. Qu’il envoie des projets c’est ce que je demande » raconte un jeune homme.

« On veut le changement c’est pourquoi je suis très content pour qu’il y ait un minimum de changement pour nous. On attend de bons résultats en matière de gouvernance. Surtout pour la situation de la jeunesse on a choisi quelqu’un qui peut faciliter l’emploi des jeunes » ajoutent deux autres électeurs.

Plus de cinq millions de Guinéens se sont rendus aux urnes pour élire les conseillers communaux et municipaux du pays. A Boké, sept listes  sont  en compétition pour la mairie. Les premiers résultats n’étaient pas disponibles immédiatement après la fermeture des bureaux de vote.

Des responsables de la Commission Electorale Nationale Indépendante se sont exprimés dimanche dans la soirée indiquant que le vote s’était globalement bien déroulé, bien qu’ils aient mis en exergue quelques difficultés d’ordre techniques.

Source: DW

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *