+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Dès le coup de sifflet final du match qui a opposé la Guinée à la Côte d’Ivoire (1-2), ce mardi au stade du 28 septembre de Conakry, des scènes de violences ont été enregistrées dans ledit terrain.

Des supporters mécontents de l’élimination de la Guinée, ont aussitôt commencé à lancer des projectiles sur la pelouse du stade.

Ils hurlaient « Abedy zéro, Abedy zéro », comme pour désavouer le choix du sélectionneur U23 guinéen qui a préféré laisser Jules Keita et Mai Traoré, titulaires au match aller, sur le banc des remplaçants.

C’est dans cette pagaille indescriptible que la police à lancé des gaz lacrymogènes pour canaliser la foule. C’est ainsi que plusieurs se sont évanouis. Selon la croix rouge, il y a eu un blessé (au niveau de la nuque), et quatre personnes ont perdu connaissance.

« C’est l’effet du gaz lacrymogène », a expliqué un responsable de la croix-rouge. La personne blessée, n’a pas encore retrouvée la plénitude de ses sens, et les évanouis sont encore sur le sol du stade du 28 septembre au moment où nous mettions cette dépêche en ligne (à 18H 30mn).

In mosaiqueguinee