Accueil ACTUALITES Cop 23: une semaine après le lancement, la Guinée fait le bilan à mi-parcours
Cop 23: une semaine après le lancement, la Guinée fait le  bilan à mi-parcours

Cop 23: une semaine après le lancement, la Guinée fait le bilan à mi-parcours

0

Une semaine après le démarrage des travaux de la 23ème  conférence  de la  convention cadre des nations unies sur les changements climatiques, la  cheffe de la délégation guinéenne, Assiatou Baldé, ministre de l’environnement des eaux et forêts fait le bilan à mi-parcours de l’impact de la participation de son pays à cette rencontre climatique à Bonn en Allemagne.

C’est dans un entretien qu’elle a accordé aux médias guinéens présents à la conférence ce lundi, que le bilan partiel a été déniché par la ministre. A cette occasion, Assiatou Baldé a indiqué que « la Guinée est venue avec une vingtaine de projets innovants et structurants, qui s’inscrivent dans l’adaptation et l’atténuation d’où  la mise en œuvre des engagements que le pays a pris à Paris en 2015 lors de la COP21 »

Dans la même lancée, elle a martelé que parmi ces projets, « nous avons cinq que avons  appelés  des projets champions, ceux-ci sont  dans le cadre du transfert des technologies, dont   un qui concerne les briques stabilisées, les aires protégés aussi bien maritimes que phoniques et forestières, mais celui qui nous tient davantage  à cœur s’appelle le développement de l’écho tourisme dans le parc national du Badiar,  un parc transfrontalier que nous avons en commun avec le Sénégal. Si nous réussissons à vendre ce projet, nous allons enfin pouvoir aménager notre parc du Badiar et faire de l’écotourisme.

Au-delà de la présentation de ces projets, la Guinée participe non seulement  aux différentes communications dans les SIDES EVENT, mais aussi nous appartenons à trois  groupes de négociations climat, notamment, le groupe 77 élargi à la Chine, aussi le groupe des pays moyens avancés (PMA) et au groupe africains, a-t-elle souligné.

A noter que cette deuxième qui vient de commencer s’annonce très dure pour les négociateurs avec à l’appui l’arrivé de plus de 150 présidents, dont la tenue de  leurs discours est prévue le 15 novembre  à partir de 15h dans la salle appelée ‘’rencontre de haut segment’’

Mamadou 3 Diallo depuis Bonn envoyé spécial pour guineesignal.com

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *