+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Le but est la réduction des taux d’abandon de la vaccination dans les districts sanitaires à faible performance.

Une application mobile spécialement conçue pour atteindre les «objectifs nationaux en vaccination» en Côte d’Ivoire, sera déployée dans 29 «districts sanitaires» dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Dénommée «M-Vaccin», cette application a été développée dans le cadre d’un partenariat tripartite entre le ministère ivoirien de la santé, «l’Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation» (Gavi), et la filiale ivoirienne de la société française de télécommunications «Orange».

L’objectif est de «tirer parti du taux de pénétration important de la téléphonie mobile pour sensibiliser et inciter les populations à l’utilisation pérenne des services de santé», selon un communiqué d’Orange, publié le 18 décembre 2019. L’application M-Vaccin envoie «gratuitement» des SMS et des messages vocaux en langue locale, selon le calendrier vaccinal du «programme (ivoirien, ndlr) élargi de vaccination» (PEV), aux parents ou tuteurs des enfants cibles et aux femmes enceintes «quel que soit le réseau de téléphonie mobile» utilisé, a-t-on précisé.

Elle «permet de rappeler les rendez-vous de vaccination afin qu’aucune femme enceinte, et qu’aucun enfant de 0 à 11 mois, ne manquent plus la vaccination». À terme, M-Vaccin contribuerait à l’atteinte des objectifs nationaux en vaccination, fixés à 95 pou cent de couverture vaccinale pour chaque district sanitaire, et devrait couvrir plus de 800.000 enfants.

dpa