+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Venu de l’Orient extrême de la Chine  très exactement, il a traversé les continents pour s’éparpiller dans le monde entier.

Toute la planète en souffre. Ces dégâts sont incommensurables. L’Europe méridional particulièrement l’Italie, et même l’Espagne n’ont pas échappé au douloureux massacre, de cette canalisation qui décime les hommes d’une seconde à l’autre. Même le dispositif mis en place par la france, ne parvient pas à l’arrêter dans l’hexagone qui connaît aussi ses nombreux morts. 

L’Afrique épargné au départ est devenu aussi sa proie, et ses victimes commencent à être nombreuses du Nord au Sud du continent. 

Aucune solution, autre que le confinement à domicile, le lavage des mains et la distance à tenir n’est encore trouvé pour éviter ce tueur public. La propreté et l’isolement sont les facteurs les plus certains pour le moment pour l’éviter. C’est le monde qui s’est arrêté avec pandémie, il suffit de fermer les yeux, et les ouvrir quelques secondes après pour se rendre compte de son évolution dangereuse sur la vie des hommes. 

Les plages sont désertes, les stades de football vides, les salles de spectacles abandonnées, les villes presque inanimées, c’est contre ce fléau que le monde entier doit lutter;  une pandémie qui ne connaît pas de frontières et qui détruit tout sur son passage. 

Les médecins du monde et tous le corps sanitaire ont perdu le sommeil. Ils sont à la croisade pour juguler ce fléau de la mort. 

Le niveau de responsabilité, le prestige, la forte réputation n’ont aucun secret pour ce perturbateur criminel qui passe devant toutes les portes et inspire méfiance de partout, il est embusqué même dans les hôpitaux, dans  les parkings et dans les salles de Jeux. Pour lui, nul n’est invincible ou immortel il provoque le chagrin partout il se présente, il crée l’angoisse. 

Pour ce soigner il faut rester à la maison; se confiner plus-que-jamais pour éviter la propagation de cet ennemi dévastateur des vies, détruisant les familles par milliers. 

C’est pourquoi les hommes de science, les hommes politiques, les hommes sans limites tout court doivent se donner les mains pour lutter contre cette maladie qui ne doit pas rayonner plus, sinon c’est la Planète qui sera renversée. Le report d’un an des Jeux olympiques du Japon, des milliards d’euros et de dollars qui s’envolent dans le vide, les énormes fortunes perdu par les compagnies aériennes risquent de provoquer un autre choc économique mondial, difficile à réparer et qui déséquilibrera et empêchera la planète tout entière à dormir. 

N’est-ce pas l’un des signes prémonitoires    d’Albert Einstein qui disait que le monde pour être invisible et se protéger n’a d’autre valeur que la solidarité universelle pour sauver ses fils. 

Ne soyons pas comme ces animaux malades de la peste. Car la bonne éducation pour vivre dans un univers de vertu de valeur humaine et d’humanisme engendré par une véritable science nous permettant de voir dans dans des actions plus positives l’être humain qui ne doit jamais abandonné ces traits essentiels pour la conquête d’une civilisation toujours plus accentué comme cette pensée d’Albert Einstein : « Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. »

Ibrahima DIALLO 

Journaliste/ Écrivain