+224 625 130 505 info@guineesignal.com

Le sentiment général des occupants est l’abandon. L’absence de mesures d’accompagnement des victimes. Ils déplorent le déssintérêt du chef de l’Etat et celui du gouvernement de leur sort.

Le relogement est la principale préoccupation des déguerpis.  »Les révendications viendrons après » a laissé entendre une des victime.

Dans les décombres des bâtiments démolits, les expropriés récupèrent tout matériaux susceptibles de servir à se refaire un toit. Toutefois, les victimes se demandent à quoi doit servir cet espace promptement dégagé par les autorités.

La désolation est grande pour les victimes. La démolition se fait sans  »état d’âme ». Les caméras sont cachés. Partir avec le sentiment de ne plus revenir est l’avis générale des déguerpis.

Thierno Mouctar Bah pour GS