Accueil ACTUALITES Deuxième semaine de la rentrée scolaire : déclaration du ministre SANGARE
Deuxième semaine de la rentrée scolaire : déclaration du ministre SANGARE

Deuxième semaine de la rentrée scolaire : déclaration du ministre SANGARE

0

Déclaration de Monsieur le Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation à l’occasion de la deuxième semaine de la rentrée scolaire.

Chers enseignantes et enseignants,
Chers élèves,
Mesdames et Messieurs les parents d’élèves.
La rentrée scolaire a effectivement eu lieu sur toute l’étendue du territoire national le 03 octobre 2018.
Dans l’ensemble des établissements scolaires de notre pays,des enseignants et enseignantes ont, pour la plupart, été au rendez-vous de leur devoir, tandis que peu d’élèves se sont présentés.
Ce constat me conduit en premier lieu, à remercier et à féliciter tous les enseignantes et enseignants ainsi que l’encadrement scolaire à différents niveaux pour le respect des consignes données par mon département à travers la lettre d’instruction, le plan d’action et le calendrier scolaire.
Il est facile de remarquer au vu des résultats des examens nationaux session 2018 , que les meilleurs taux de réussite ont été observés dans les zones les moins perturbées.
Des personnes utilisant le label d’associations de parents d’élèves s’évertuent, à travers les médias ,à pousser élèves et enseignants à ne pas aller à l’école et à l’entretien d’un climat de tension entre le monde enseignant et le pouvoir public .
Le gouvernement rassure que des dispositions idoines sont prises pour sanctionner sévèrement tous les fauteurs de trouble qui viseraient à entraver le bon déroulement des cours dans les écoles.
Aussi,il est important de noter que le gouvernement a été très attentif aux revendications syndicales depuis 2015.
Dans cette optique,rien qu’au cours de l’année budgétaire 2018 , il a procédé à une augmentation de 40% sur le salaire indiciaire de chaque fonctionnaire et une bonification exceptionnelle du point d’indice du personnel enseignant par rapport aux autres fonctionnaires . En plus, les enseignants admis au deuxième certificat pour la hiérarchie A et au CAP pour la hiérarchie B ont été intégrés et pris en charge financièrement.
C’est pourquoi, je vous invite chers parents d’élèves, à mettre les enfants sur le chemin de l’école ; quant à mes collègues enseignants je leur demande instamment de privilégier l’avenir de notre chère Guinée sur des intérêts personnels.
La Guinée de demain ne peut être construite dans l’optique des objectifs de développement durable qu’à ce prix. En tout état de cause, comme nous l’a vivement recommandé Monsieur le Premier Ministre sous les auspices de son excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE , toutes les dispositions sont prises pour que nos écoles puissent fonctionner normalement dans un climat de paix , de cohésion sociale et de saine émulation dans le travail.
Vive l’école guinéenne !
Vive la république !

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *