Accueil ACTUALITES Dr Faya Millimono : ‘’Alpha Condé est le premier violeur des lois de la République’’
Dr Faya Millimono : ‘’Alpha Condé est le premier violeur des lois de la République’’

Dr Faya Millimono : ‘’Alpha Condé est le premier violeur des lois de la République’’

0

L’actualité politique de notre pays ces derniers jours ne laisse pas l’opposition républicaine indifférente. La répression violente des manifestations, la désignation dans l’inégalité d’un autre conseiller à la tête de la cour constitutionnelle sont les sujets qui ont motivé l’opposition de convoquer une réunion urgente cet après-midi au QG de l’ufdg afin de définir ensemble un élan pour barrer la route aux putschistes et leurs complices.

A la sortie de cette réunion c’est docteur Faya MILIMONO qui a prit la parole pour rendre à la presse, les décisions prises par l’opposition. A en croire le leader du Bloc libéral c’est le président de la République qui est derrière cette affaire et c’est l’une des raisons de son refus de la mise en place la haute cour de justice. Il ne veut pas que la haute cour de justice constate qu’il a parjuré pour lui destituer.

Faya Millimono : 《 Nous disons maintenant au professeur Alpha Conde à partir de maintenant s’il ne fait pas attention nous allons rendre ce pays ingouvernable par ce que trop c’est trop. Il est le premier violeur des lois de la République, ses ministres viennent en seconde position, ses administrateurs territoriaux en troisième ainsi de suite … Tout ce qu’ils pose comme acte en République de Guinée est une violation de la constitution. Cette constitution en vertu de laquelle Alpha peut s’arrêter devant nous pour dire je suis le président donc s’il chiffonne cette constitution il ne peut plus nous dire qu’il est notre président. il veut que nous nous engageons pour de demander son départ, nous sommes prêts》.

Pour les prochains jours Docteur Faya au nom de ses collègues de l’opposition avec un ton ferme prévient une grande manifestation.
《…le lundi nous commencerons a envoyé un message fort à travers une grande mobilisation, un message qui lui parviendra. Notre poule d’avocats est déjà mise en place pour examiner la situation du recours pour que les huit activistes à la cour constitutionnelle ne soient plus là-bas, par ce que notre combat c’est n’es pas seulement d’avoir kéléfa SALL à son poste jusqu’à la fin de son mandat mais c’est pour protéger la constitution et les lois de la République. Donc sur ce, nous avons besoin que ces activistes soient dehors, s’ils ne sont pas dehors nous allons vivre les crises l’une après l’autre 》à laisser entendre le président du BL.
Pour terminer l’opposition a invité tout un chacun dans sa famille, dans son milieu et invite les Guinéens à se mobiliser car c’est la République qui est en danger.

Si nous ne pouvons plus être gouvernés en vertu de la constitution, en vertu de la loi c’est une dictature qui est entrain de s’installer. Alpha pense impressionner les gens en faisant sortir les vieux véhicules de la police sur le long de la route pour faire croire que celui qui sortira sera maté, nous ne reculerons pas, nous l’avons dit, un pied sur l’accélérateur d’un troisième mandat nous écourterons le deuxième mandat, a conclu le porte parole du jour de l’opposition républicaine.

 

Lu sur la page Facebook de Barrack Tall

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *