Accueil ACTUALITES Espace Santé : les maladies rhumatismales avec Dr Ketty Alpha Camara
Espace Santé : les maladies rhumatismales avec Dr Ketty Alpha Camara

Espace Santé : les maladies rhumatismales avec Dr Ketty Alpha Camara

0

Conakry, le 12 Février 2018 – Les hommes et femmes de tous âges, notamment ceux dont les articulations Sont beaucoup sollicitées (sportifs et travailleurs manuels) sont les personnes à risque ; à partir de 50-55 ans, les femmes aux antécédents familiaux sont davantage exposées que les hommes, à l’ostéoporose, du fait de l’aggravation de la perte osseuse causée par la ménopause. Les rhumatismes recouvrent toute affection douloureuse qui gêne le fonctionnement optimal de l’appareil locomoteur ; Le rhumatisme inflammatoire est un gonflement inflammatoire articulaire chronique que l’on retrouve le plus souvent à travers des maladies comme la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante ; L’ostéoporose se traduit par une diminution progressive de la qualité du tissu osseux tout en restant normalement minéralisé. Les os deviennent moins denses et donc plus fragiles ; L’arthrose se caractérise par des lésions dégénératives des articulations associées à une atteinte du tissu osseux. Elle touche principalement les genoux, les mains, les pieds, les hanches, le cou et la colonne vertébrale ; La polyarthrite rhumatoïde est une maladie rhumatismale inflammatoire qui atteint plusieurs articulations des membres (mains, poignet, avant pieds), les rendant raides, gonflées et douloureuses, jusqu’à des déformations ou des destructions osseuses.

 

 

Bonjour Docteur Ketty Alpha Camara, vous êtes le médecin chef du service Rhumatologie à l’hôpital Ignace Deen de Conakry. Qu’est que la rhumatologie

?

 

La rhumatologie est une spécialité médicale qui s’intéresse au diagnostic, au traitement des maladies des os, articulations, muscles, tendons et les ligaments.

Mais le rhumatologue soigne aussi les affections neurologiques périphériques (la sciatique, la lombo-sciatique, les rhumatismes inflammatoires, les maladies auto-immunes).

 

Les traitements évoluent, la recherche progresse, comment votre pratique évolue-t-elle pour traiter cette maladie ? Quel est le pourcentage de patients concernés par cette maladie ?

 

Nous sommes une structure hospitalo-universitaire axée sur 3 volets : soins, formation, recherche. Notre structure est ouverte au monde extérieur grâce à l’Internet, la télémédecine, la formation continue sous forme de stage à l’extérieur, les congrès de rhumatologie à l’extérieur, l’initiation à l’élaboration des thèses etc.

Il est difficile, mais nous estimons que la fréquence hospitalière est entre 10 et 15%.

Quels sont les actes ou actions à éviter pour des personnes déjà atteintes de la rhumatologie ?

 

Ces actes dépendent de l’affection diagnostiquée et sont très variés. Mais il faut savoir qu’en général, ce sont des affections chroniques ; il faut éviter la surcharge pondérale, la levée des charges lourdes, l’alcool, le tabac, les purines, les graisses, l’excès de sucre, les jeux violents etc.

Les patients sont-ils suffisamment informés sur leur maladie, les traitements, les stratégies de prises en charges ? Et quels services leur offrez-vous de votre côté ?

 

Les patients sont amplement informés sur leur maladie, du traitement adapté et surtout du comportement face à leur prise en charge par eux-mêmes car, c’est une maladie au long cours.

L’écoute, l’accueil convivial, l’information sont mis à leur disposition pour le réconfort moral et une thérapeutique adéquate la moins contraignante.

En combien de temps pourrait guérir une personne atteinte de rhumatologie ?

 

C’est difficile à déterminer car, ce sont des affections chroniques vues tardivement. L’essentiel serait de pouvoir les prendre précocement, et les traiter efficacement pour éviter les complications fonctionnelles et/ou gravissimes. Malheureusement, ces malades passent dans plusieurs mains sans connaissance de la rhumatologie.

Je remercie la cellule de communication, qui relaie au chef de l’État, notre reconnaissance pour tous les efforts consentis pour le développement de notre pays.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *