+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

A son arrivée comme Secrétaire Général de la FGF, l’institution n’avait aucune base administrative et organisationnelle, tel que définit par les standards d’une administration normale, qui gérait l’administration de la Fédération avant lui ? Pour preuve, Le passage des auditeurs en 2017 qui a épinglé certains, concluait qu’il n’y avait même pas de support administratif sur quoi, il faut s’appuyer pour auditer l’institution. Il n’y avait aucun document de gestion à disposition, la comptabilité était Libanaise, pas de manuels de gestion, aucune commission juridictionnelle en fonction.

Mais avec le Colonel MAURICE AKOI KOIVOGUI, la FEGUIFOOT s’est dotée d’une comptabilité fiable, des organes juridictionnels en fonction (commission éthique, commission d’audit et autres). Des documents de manuels de procédure financière et codes validés (code ethnique, code disciplinaire, manuels de procédure, administrative, financière et comptable)…

Avec le Colonel MAURICE AKOI KOIVOGUI, c’est fini avec la gestion des petits copains qui dictaient leur loi et leur désir à la Fédération Guinéenne de Football.
Avec le Colonel MAURICE AKOI KOIVOGUI, c’est deux (2) ans de gestion seine et transparente des ressources de la FEGUIFOOT. Mais avec les autres et leurs soutiens qui se disent experts en gestion administrative et financière, c’est 10 ans de gestion, avec à la clef, une administration mise à terre, une administration gangrenée par la corruption, par la gabegie et le népotisme.

Avec le retour annoncé des anciens prédateurs, c’est vivement les bienvenus à la Fédération Guinéenne de Football, une nouvelle ère de corruption.
C’est sont ceux qui ont fait des affaires rocambolesques à la FEGUIFOOT peu avant et pendant le CONOR qui en veulent aujourd’hui à tord au Colonel MAURICE AKOI KOIVOGUI. L’homme n’a pas démarché pour être à ce poste.
Continuez et créez une autre crise à la FGF. Vous êtes tous identifiés et fichés, et le moment venu vous serez cites, le Peuple s’occupera de vous. WASSALAM !
Monsieur SOUARÉ ne méritera pas ce cas de figure qui sera engendré par vos agissements; parce que tout simplement vous naimez pas le colonel MAURICE AKOI KOIVOGUI à ses cotes, vous voulez foutre tous les acquis dans l’eau pour entendre votre égoïsme, mais une fois encore le peuple vous observe et il tirera toutes les conséquences le moment venu. Après avoir analysé et compris la base du complot organisé dans des bureaux et domiciles déjà connus, je soutiens le Colonel MAURICE AKOI KOIVOGUI.

Par Ibrahima Sadio Bah