+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Pour l’édition 2019 du FESPACO, qui démarre, véritablement, le samedi 23 février 2019, la Guinée sera au rendez-vous  avec quelques têtes d’affiches de son cinéma. En l’occurrence : le réalisateur du film ‘’Naitou’’, Moussa Kèmoko Diakité et le scénariste Cheik Oumar Barry, tous deux, de la génération des années 70. Le ministre en charge de la Culture, Bantama Sow sera présent.

Ensuite, Il y’a les deux représentants de l’Association Guinéenne de la critique cinématographique, la présidente, Fatoumata Sagnane et son secrétaire général Marco Ibrahim.  Ces deux derniers, on le sait, participeront aux activités de la FACC (Fédération Africaine de la Critique Cinématographique) à travers les ateliers et les échanges, éditions du magazine Africiné. Non sans noter que les critiques de cinéma Africains se retrouveront pour plancher sur la vie de leur association, la FACC.

L’on parle, aussi, de la présence de Martine Condé, présidente de la HAC (Haute Autorité de la Communication) qui est très connue dans le milieu du cinéma avec son manteau de réalisatrice.

Quelques battants anonymes vont essayer d’effectuer le voyage, mais, force est de constater que la Guinéen est sous représentée à cette 50ème  du FESPACO. Vous avez dit rendez-vous manqué ? En voici un autre.

Podiumagazine