+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

C’est une autre grosse faille qui vient d’être démantelée avec des éléments de preuve très compromettant pour la Direction Nationale des Impôts.
C’est désormais une grande innovation. On livre des quittances dans le cadre du renouvèlement du numéro d’identification fiscal permanent avant de faire sa déclaration.
La question que l’on se pose, est-ce possible de faire le baptême d’un enfant qui n’est pas encore né?
En principe, non.
Mais de nos jours ce phénomène est rendu possible grâce à l’équipe actuelle de la Direction Nationale des Impôts. Le principe veut que le quittancement suit la déclaration mais c’est tout le contraire que nous constatons à la DNI. Des quittances sont désormais éditées avant même la déclaration par l’entreprise. Sur trois dossiers avec trois grosses sociétés de la place, mon équipe d’enquête a pu constater des cas de fraude qu’on pourrait même qualifier de vol à ciel ouvert.
On se demande sur quelle base ces dernières sont faites. Est-ce une erreur technique ou un manque d’ingéniosité dans la fraude aux dossiers ?
Il faut une mission d’inspection très solide pour mettre la lumière sur ce dysfonctionnement inédit et aux conséquences multiples sur le bon fonctionnement de cette grosse régie financière de l’État.
La saignée est violente. Et il faut sauver la DNI.
Nb : Ce dossier est loin de toucher à sa fin. Car, d’autres révélations tomberont dans les 48h.

Par Habib Marouane Camara Journaliste-éditorialiste.