+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Nous avons appris que certaines personnes seraient tentées à déstabiliser l’actuel comité exécutif de la Fédération guinéenne de football.

Le seul but est d’avoir la tête du président de l‘institution de football guinéen, Mamadou Antonio Souaré.

Selon nos informations, une réunion s’est tenue dans un bureau à la Primature pour monter cette stratégie satanique.

Le nom qui revient souvent est celui de l’ancien président de la Fédération Guinéenne de football et un certain Chérif de Washington.

Les sommes d’argent seraient débloquées pour manipuler certains jeunes à descendre dans la rue avec des banderoles et des pancartes.

Il y a aussi certains médias qui sont mis à contribution pour recevoir des auditeurs qui débattront des sujets pour salir la notoriété de la Fédération guinéenne de football.

Mais, les commanditaires de ce plan machiavélique sont connus et seront mis sur le carreau.

Et, ils seront que le peuple de Guinée soutient les œuvres salvatrices de Mamadou Antonio Souaré, dans le domaine du football en particulier et le sport en général.

Ce même peuple barrera la route à ces monstres du football guinéens.

A chaque fois qu’une réunion se tient, les proches du président de la Fédération guinéenne de football est informée à la minute, nous rapporte un cadre de ladite institution.

Pendant ce temps, le mi-mandat de l’équipe dirigeante de la Féguifoot est élogieux.

Tant sur le plan technique que sur le plan de l’administration.

Sur le plan technique, les clubs engagés dans les compétitions interclubs de la CAF sont passés de deux à quatre (une première dans l’histoire de football guinéen).

Donc, l’indice du football guinéen a connu une ascension en laps de temps.

Les compétitions nationales (Championnats de Division nationale 1 et 2, Ligue 1 et 2) sont organisées régulièrement par les organes délégataires de la Féguifoot (Ligue Amateur et Ligue Guinéenne de Football Professionnel).

Les équipes nationales (toutes catégories confondues) participent aux joutes continentales et internationales.

Il y a la formation des arbitres, journalistes, entraîneurs, secrétaires généraux de clubs, ligues régionales…

Les perspectives nous réservent beaucoup de chose, quand on sait que Mamadou Antonio Souaré respire football.

  Ibrahima Camara (wondima.com)