Accueil ACTUALITES Interview : ‘‘la jeunesse Guinéenne n’acceptera pas un troisième mandat’’, dixit Alseny Sylla
Interview : ‘‘la jeunesse Guinéenne n’acceptera pas un troisième mandat’’, dixit Alseny Sylla

Interview : ‘‘la jeunesse Guinéenne n’acceptera pas un troisième mandat’’, dixit Alseny Sylla

0

Alseny Sylla vice-président du mouvement ‘’La troisième dynamique 2020’’, nous éclaircie la vision de ce mouvement dans une interview qu’il a accordé à Guinéesignal.com.

Lisez !

Guineesignal : parlez-nous de ce mouvement Mr. Sylla

Sylla Alseny : la troisième dynamique est un mouvement fédérateur, il est né de la collaboration de plusieurs partis politiques, de plusieurs organisations de la société civile, des Associations et autres secteurs professionnels, tous reconnus dans la gestion de leadership, motivés par des mesures raisonnables et reconnaissables visant l’alternance au pouvoir en 2020. Le mouvement existe depuis 2014, il est reparti dans plusieurs pays d’Afrique, d’Europe et des Etats unis.

Guineesignal: pourquoi la troisième dynamique 2020 ?

Sylla Alseny : parce que nous visions 2020, nous voulons un jeune au pouvoir en 2020, jeune dans l’esprit, jeune dans le corps, jeune dans l’émancipation, jeune dans le savoir-faire, nous n’avons plus confiance à la génération politique actuelle en Guinée, nous voulons forcement l’alternance démocratique dans ce pays en 2020.

Guineesignal : ce jeune que vous parlez viendra-t-il dans la dynamique 2020 ?

Alseny Sylla : il faut forcement que ce jeune soit dans ce mouvement, qui, en son sein des partis politiques, des mouvements de la société civile, des personnes indépendantes est compétentes. En 2019, nous allons organiser des élections primaires pour voir qui peut être le candidat idéal qu’on va présenter en 2020, nous voulons que la Guinée soit unifiée dans tous les sens, la Guinée unifiée dans sa diversité culturelle, économique, politique, pour bannir la stratégie ethnos-politique qui a divisé les Guinéens, pas un soussou, pas un peulh, pas un malinké, mais un Guinée

Guineesignal: quelles sont les activités menées depuis l’existence de la troisième dynamique ?

Alseny Sylla : le mouvement a rencontré en 2014 l’assemblée française, aussi avec le Parlement belge toujours sur le cas de la Guinée, et nous avons réalisé une formation de 50 jeunes en leader ship et en technique de management tout récemment en Guinée.

Guineesignal: quelle est votre politique de mobilisation de ces jeunes pour l’alternance 2020 en Guinée ?

Alseny Sylla : il faut mettre dans la tête des jeunes que nous avons beaucoup voter pour les gens maintenant nous voulons qu’ils votent pour nous, nous avons marché pour que les vieux arrivent au pouvoir maintenant, il faut qu’on marche pour nous-même, on a été manipuler nous voulons plus être manipulé, voilà des idées qu’on peut inculquer au niveau de la jeunesse, nous allons commencer bientôt une campagne de sensibilisation au niveau de la jeunesse de plusieurs partis politiques afin que ceux-ci acceptent de démissionner pour nous rejoindre.

GS : Selon l’opposition Guinéenne Alpha condé veut repousser les élections de 2020 pour se maintenir au pouvoir qu’en dites-vous ?

 

Alseny Sylla : pour le moment le Président Alpha condé ne s’est pas prononcé sur ce terme, ce sont les gens, les opportunistes qui parlent, mais au cas où il va montrer cette idée, la volonté de se repousser ou de se présenter pour un troisième mandat nous dirons non, car la jeunesse guinéenne n’acceptera pas un troisième mandat ou qu’on pousse la date prévue par la loi guinéenne pour les élections. Nous voulons entendre nous aussi qu’on dise voilà l’ancien président de la Guinée comme au Sénégal, au Ghana et dans les autres pays de l’Afrique du monde.

GS: pensez-vous que la CENI peut organiser les élections communales d’ici la fin de cette année 2017 ?

Alseny Sylla : non, elle ne peut pas, la CENI a assez de problèmes pour le moment, si ce n’est pas la mort, c’est la démission au sein de cette institution, il y a un conflit de leader ship qui ne dit pas son nom dans cette Commission Électorale nationale Indépendante.

GS : votre mot de la fin

Alseny Sylla : la troisième dynamique est ouverte à toutes les personnes ou structures qui ne participent pas à l’exercice du pouvoir, dont les activités consistent à critiquer et à proposer des solutions alternatives et actions politiques du gouvernement, aux leaders d’opinions libres, aux candidats indépendants aux Élections locales.

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *