+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Le leader du BL sous contrôle judiciaire, la vice présidence du Parti mobilise les troupes à l’intérieur du pays.

Une délégation importante du bureaux exécutif national du Bloc Libéral, dirigée par le 2e vice président, sejourne à l’intérieur du pays depuis mercredi à la rencontre des militants, pour, disent-ils, renforcer les liens avec les différentes Comité de base.

Accompagné du coordinateur régional de l’axe Kissidougou_Guékédou_Macenta, Paul Doré, le 2e vice président du BL, Naima CHERIF chargé de programme et des strategies a passé en revu tour à tour les différentes comités de bases du parti installés dans la région forestierre. Objectif: inviter les militants du Bloc Libéral de l’interieur du pays à s’investire pleinement dans le processus de révision de la liste électorale. Totaliser 4Milions d’electeurs, c’est l’ambition affichée par le 2e vice président du BL, à l’issus des prochaines echéances électorales.

La première étape de cette tournée a demarré à la maison des jeunes de Faranah. La région administrative de N’Zérékoré, les préfectures de Kissidougou, Guékédou, Macenta et de Lola, ont également reçu la visite du 2e vice président du Bloc Libéral.

Devant les partisants du Bloc Libéral, Naima CHERIF a réitéré la position du BL par rapport à la révision constitutionnelle: « N’ayons pas peur. La démocratie nous donne des outils de défense, rassure le 2e vice président du BL. Nous disons Non à la révision constitutionnelle à la dernière année du dernier mandat du président de la République », précise_il.

Naima CHERIF soutien par ailleurs que le chronogramme des élections législative definit par la CENI, ne pourrait être respecté. Mais nous devons être prêt à toute éventualité, prévient ce responsable du BL.

Cette touurnée a pris fin dans la préfecture de Guékédou, avec pour mot d’ordre, le récencement de tous les militants du Pari bloc Libéral sur la liste électorale.

Thierno Mouctar Bah pour GS