+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

MEF – LES RÉSULTATS MACROÉCONOMIQUES CONTINUENT DE S’AMÉLIORER

 

Conakry, le 21 Novembre 2018 – Dans le cadre des études économiques et financières du Fonds monétaire international, le Chef de cabinet du ministère de l’économie et des Finances a présidé ce mercredi la cérémonie de présentation de l’édition du rapport 2018, axée sur les perspectives économiques régionales en Afrique Subsaharienne. Cette présentation faite par José Sulemane, Représentant résidant du FMI en Guinée, a connu la présence des cadres du ministère de l’Économie et des Finances, du représentant de la banque centrale de Guinée ainsi que les acteurs du secteur de l’économie.

 

Cette année, le thème retenu pour ce rapport est « le flux des capitaux et l’avenir de l’emploi », dans la sous-région à laquelle appartient la Guinée. En effet après la mise en œuvre par la Guinée d’un certain nombre de réformes et de mesure, plusieurs questions sont mises à table pour connaître le niveau d’évolution dans le système économique avec les grandes institutions financières d’une part et d’autre part à évaluer l’intérêt financier pour la Guinée dans ses différents secteurs porteurs de croissance économique au profit de sa population.

 

Ainsi le rapport indique que la Guinée évolue dans un bon sens à travers le partage des contribuant qui sont contenus dans le rapport, c’est-à-dire accentuer l’efficience des dépenses publiques afin de diminuer les subventions introductives, mobiliser davantage les recettes intérieures. Face à cette réalité le représentant résidant du FMI en Guinée a mis l’accent sur trois messages à savoir premièrement, qu’il y a le potentiel général en Afrique subsaharienne mais aussi il y a des défis qui doivent être considérés comme le problème du changement sur le marché international, c’est-à-dire le taux d’intérêt dans les pays développés, le prix des matières premières, le problème des échanges.

 

Deuxièmement, il a signifié qu’il y a une bonne évolution dans le secteur budgétaire dans les pays de l’Afrique subsaharienne, malgré cela il y a la nécessité d’avoir la mobilisation des recettes pour créer les infrastructures qui sont nécessaires pour le développement. Et pour finir, José Sulemane a précisé qu’il consiste à faire attention sur le développement récent lié au problème sur l’automatisation, sur le problème numérique qui va affecter l’évolution en matière de travail dans l’économie de l’Afrique subsaharienne en particulier la jeunesse.

 

Pour sa part, le Chef de cabinet du ministère de l’Économie et des Finances a rappelé que la Guinée par d’un constat où la plupart des pays subsaharienne sont en dessous de 3 à 5 % de leur est de mobilisation de recette. Selon, Bakary Sylla il est nécessaire de veiller à la viabilité de la dette dont il a été beaucoup question vis-à-vis de l’endettement public. C’est une manière de garantir l’avenir des générations futures en leur laissant des dettes soutenables que la croissance économique pourrait rembourser.

 

Poursuivant, le Chef de cabinet du ministère de l’économie et des Finances dira qu’au-delà de tous ces aspects, il faudra préciser que le contexte international est moins favorable à cause des tensions commerciales qui opposent la Chine et les États-Unis qui provoquant l’élévation des barrières douanières contre les produits des autres pays mais également des tiques politiques comme le Brexit en Europe qui induit un certain nombre d’incertitude au niveau international. Cela se traduit économiquement dans les taux qui sont pratiqués sur ces marchés. Dès lors qu’il y a une augmentation aux États-Unis et en Europe, cela se traduit dans les emprunts au niveau mondial et dans les marges qui sont incluses dans les taux d’intérêt conclut-il.

 

La Cellule de Communication du Gouvernement.


La Cellule de Communication du Gouvernement
www.gouvernement.gov.gn
Gouvgn.tv
Twitter: @GouvGN
Facebook: Gouvernement Guinéen Officiel
Instagram: @GouvGN

Retrouvez également l’actualité gouvernementale en temps réel via votre mobile sur le réseau Orange en souscrivant au *111*2*7#

Vous recevez ce message, car vous êtes abonné au groupe Google Groupes « INFO GOUVGN ».
Pour vous désabonner de ce groupe et ne plus recevoir d’e-mails le concernant, envoyez un e-mail à l’adresse info-gouvgn+unsubscribe@googlegroups.com.
Pour obtenir davantage d’options, consultez la page https://groups.google.com/d/optout.