Accueil ACTUALITES Hausse du prix du prix du carburant : toujours pas de solution entre Syndicat et gouvernement
Hausse du prix du prix du carburant : toujours pas de solution entre Syndicat et gouvernement

Hausse du prix du prix du carburant : toujours pas de solution entre Syndicat et gouvernement

0

Le gouvernement et l’inter-centrale syndicale   CNTG- USTG se sont quittés sans s’entendre   ce lundi à Conakry. Au sortir de cette rencontre  au ministère de la fonction publique, le syndicat a  décidé de ne plus revenir sur la table de négociation si le prix du litre  du carburant n’est pas revu à la baisse par le gouvernent.

Le secrétaire général adjoint de la CNTG  a fait part à la base des propositions faites par le gouvernement en termes de mesure d’accompagnement. « Le gouvernement est sur sa décision en maintenant les 10.000FG, il souhaite que nous discutons sur des mesuretes entre autres : qu’ils vont mettre Guinée-express en marche. Pour un premier temps, ils vont mettre 50 bus de deuxième main en route et ensuite 50 bus et ces jours d’ailleurs ce qui porterai à 100 bus pour transporté la population guinéenne» à fait savoir à la base Mamadou Mansaré.

Pour Louis Mbemba Soumah,  ses mesures d’accompagnement ne suffisent pas. Louis demande aux travailleurs  d’aller jusqu’au bout de leur combat. « S’il ya des mesures d’accompagnement tout cela aurait d’y être gratuit, malheureusement ça ne sera pas le cas vous verrez le prix qu’ils vont mettre sur la tête du citoyen. C’est pour vous dire c’est gens là si on ne se lève pas contre ce gouvernement, et je vais demander aux travailleurs et aux citoyens comme  nous nous battons pour eux il faut que nous allions jusqu’au bout pourqu’on puisse obtenir réellement ce qu’il faut pour nos et sœur citoyens »  déclare le secrétaire général de l’union syndicale des travailleurs de Guinée.  

 Par ailleurs l’inter-centrale décide de lancer une  grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire nationale à partir de la semaine prochaine si rien n’est fait par le gouvernement. « Nous avons fait trois jours de grève perlées et nous avons programmé encore trois jours de grève perlées donc c’est du lundi à mercredi. Au delà du mercredi nous allons déclenchés une grève illimitée sur tout le territoire national si le gouvernement ne revient sur le prix du carburant à 8.000FG » a martelé l’inter-central CNTG-USTG.

Dans la foulée l’inter-centrale CNTG-USTG  a rendu publique  une déclaration dans laquelle elle a déplorée la dernière sortie médiatique du patronat guinéen qu’elle qualifie de traitre.

De son coté l’inspecteur général du travail a qualifié ce ‘’blocus’’ d’une petite suspension pour permettre à chaque camp de faire les contacts nécessaires.

 N’gonet Camara

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *