+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Ils ont dit :

Le président de la Féguifoot Souaré : « Vous nous avez lavé l’affront. Je vais laisser les remerciements à monsieur le ministre. Je le disais que votre parcours au tournoi de la zone A de l’UFOA a été exemplaire. Il ne faut pas qu’on vous pourrisse la tête. Je suis le nouveau président de la zone A de l’UFOA. Le président Augustin Senghor était venu spécialement pour motiver ses joueurs. Il m’a dit que nous avons mérité notre victoire et notre qualification. Il a dit que le score aurait pu être lourd. N’écoutez personne, suivons notre chemin. Nous ferons tout pour mieux préparer le CHAN parce qu’il nous faut des résultats. Mettez en tête que l’équipe nationale n’est pas faite pour s’enrichir, mais pour représenter la famille et le pays.

Le ministre Bantama: « au nom du Président de la République nous remercions la Féguifoot. Vous avez honoré tout le peuple de Guinée. A la CAN 2019, on n’a quitté l’Égypte par la fenêtre. Vraiment vous nous avez lavé l’affront. J’étais assis dans le bureau et j’ai appelé mon secrétaire général pour lui demander est ce que c’est vrai que les joueurs ont dit qu’ils ne vont pas quitter l’hôtel tant que leurs primes ne sont pas payées ?
Ne salissez pas votre image. Si vous n’avez pas confiance au ministre, mais ayez au moins confiance au président Mamadou Antonio Souaré qui a tout laissé pour le football. Pour l’honneur de la Guinée, monsieur l’entraîneur, continuer à travailler sur le moral des joueurs. Nous sommes très contents de vous ».

Le sélectionneur Lappé Bangoura: « c’est une immense joie de recevoir cette forte délégation. Je voulais mettre cette information à votre intention. Dans l’équipe de départ c’était Moussa Condé. On nous a fait croire qu’il pouvait jouer même sans son passeport. C’est ce qui a fait qu’on avait des problèmes à la première mi-temps. On a eu des difficultés parce qu’il a fallu qu’on le change à quelques minutes du coup d’envoi. Nous n’avons jamais dit que sans primes nous n’allons pas quitter l’hôtel. Ce groupe est discipliné… »