Accueil ACTUALITES Il était une fois le train Conakry-Niger : Pèlerinage douloureux à Abattoir 3
Il était une fois le train Conakry-Niger  : Pèlerinage douloureux à Abattoir 3

Il était une fois le train Conakry-Niger : Pèlerinage douloureux à Abattoir 3

0

Il était une fois le train Conakry-Niger
Pèlerinage douloureux à Abattoir 3

Douloureuse réalité : Ce long fossé ordurier qui divise Abattoir 3 et la ville des fruits et légumes n’est autre que le catastrophique vide laissé après le braconnage des rails du Train Conakry – Niger reliant la Capitale Guinéenne à Kankan en traversant Dubreka, Kindia, Mamou, Dabola, Kouroussa de 1915 à la fin des années 80.
Comme beaucoup de Guinéens, les populations du quartier Abattoir sont toujours sous le choc de la disparition de ce Chemin de Fer construit entre 1902 et 1915 pour relier la côte atlantique au Niger. Avec les conséquences socio-économiques incalculables.

Il faut rappeler que l’exploitation de ce Train a été assurée à l’origine par la Compagnie de chemin de fer de Conakry – Niger

Le 28 février 1944 est créée la Régie Générale des chemins de fer coloniaux à laquelle est intégré le chemin de fer de Conakry au Niger

En 1947, l’Office central des chemins de fer de la France d’Outremer (OFERFOM), remplace la Régie Générale des chemins de fer coloniaux

En 1959, après l’indépendance du pays, l’Office National des Chemins de Fer de Guinée (ONCFG) a été créé pour assurer la continuité du service.

Abdoulaye Condé

Images:

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *