+224 625 130 505 info@guineesignal.com

Depuis mardi dernier la situation de Kaporo Rails devient de plus en plus critique et difficile à supporter. En plus de destruction haineuse des maisons des pauvres citoyens, les forces de sécurité (Gendarmerie et police) sèment une terreur qui ne dit pas son pas nom.

Tenez cette fille habitante de Koloma qui était venue aider la famille d’une de ses camarades a reçu à bout portant sur sa figure un tir de gaz lacrymogène. L’acte s’est passé mercredi 13 mars 2019 à 17h 00.

Les images décrivent le reste.

CELLOU DIALLO, Citoyen révolté