Accueil ACTUALITES La sécurité de la population de Dubréka au centre d’une réunion de concertation dans la préfecture
La sécurité de la population de Dubréka au centre d’une réunion de concertation dans la préfecture

La sécurité de la population de Dubréka au centre d’une réunion de concertation dans la préfecture

0

Une rencontre autour de la problématique de la Sécurité a regroupé autour du préfet de Dubréka, les services de Sécurité, le Syndicat des transporteurs, les Imams, les responsables des 31 quartiers et ceux de la jeunesse de Dubréka, dans la soirée du lundi, 26 mars 2018, a suivi le correspondant de l’AGP dans cette préfecture.

Il a été question de chercher les voies et moyens pour mettre fin à la recrudescence de la criminalité que connait actuellement la population de Dubréka, avec l’assassinat de trois (03) jeunes conducteurs de mototaxis en seulement 02 jours consécutifs.

C’est donc suite à l’assassinat de ces 03 jeunes par des inconnus armés entre jeudi, 22 et samedi, 24 mars dernier, et autres crimes à Dubréka, que le préfet de cette localité, Younoussa Le Bon Sylla a convoqué cette rencontre de concertation, en vue de proposer des moyens de lutte contre la recrudescence de la grande criminalité qui fait, aujourd’hui, peur à la population de Dubréka, qui se sent sérieusement menacée.

Ainsi, après des débats très houleux et d’échange d’idées, plusieurs dispositions ont été prises allant dans le sens du respect des principes qui régissent la circulation routière et pour la sécurisation des conducteurs de mototaxis qui sont tués et dépossédés de leurs motos par ces présumés bandits.

Ces dispositions ont été énumérées séance tenante par le préfet de Dubréka, Younoussa Le Bon Sylla. Ce sont, entre autres, le port obligatoire des casques de protection et gilets uniformes pour identifier les conducteurs de mototaxis des autres motards, la réorganisation de cette corporation en rapport avec la Police, l’interdiction de circuler à des heures tardives et à des endroits à haut risque, l’implication et la collaboration des populations avec les services de sécurité pour dénicher les bandits dans les quartiers…

A rappeler, que cette réunion de sécurité a regroupé, en plus des populations et syndicats, toutes les Unités de Sécurité, notamment : les Brigades Anti Criminalité (BAC), la Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité (CMIS), la Gendarmerie et la Police.

Agp

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *