+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Conakry, le 14 Février 2020 –

  • Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
  • Monsieur le Gouverneur de la Ville de Conakry ;
  • Monsieur le Maire de la Commune de Dixinn ;
  • Monsieur le Chef de Quartier de Cameroun ;
  • Monsieur le Représentant Résident du PNUD ;
  • Mesdames les Présidentes des Groupements Féminins et  Directrices des CAF ;
  • Distingués invités ;

C’est une satisfaction pour moi de prendre part à cette importante cérémonie consacrée au lancement de la production de jus, sirop et confiture à base de fruits, légumes et tubercules par des GIE mis en place grâce au Programme des Nations Unies pour le Développement dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui à l’Entrepreneuriat Féminin et à l’Autonomisation des Femmes (PEFAF).

La présente cérémonie est la suite logique des activités réalisées par le Gouvernement à travers le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion et de l’Enfance en partenariat avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement.

Le PEFAF est l’expression d’une vision, celle du Professeur Alpha CONDE, qui, dans son projet de société, a placé au cœur des priorités de son Gouvernement l’autonomisation des femmes et des jeunes qui en lien avec le Programme National de Développement Economique et Social (PNDES) dans son troisième pilier « Développement inclusif et capital humain. »

 

 

Mesdames et Messieurs,

Le démarrage des activités de production portant sur la transformation de nos produits est un grand évènement.

Elle reflète le début de la mise en œuvre des initiatives présidentielles destinées à promouvoir les chaînes de valeurs agricoles. Elle permet d’impulser la création d’emplois stables et la création de richesse pour les promoteurs, leurs familles et la communauté nationale dans son ensemble.

La phase de transformation est capitale dans le processus de transformation de nos produits agroalimentaires. L’on sait que pendant les périodes d’abondance des fruits et légumes, nos opérateurs agricoles subissent beaucoup de pertes résultant des gaspillages dus à l’absence de moyens de stockage et de technologies de transformation.

Le programme (PEFAF) qui a bâti sa stratégie sur les chaines de valeurs, permettra de suppléer à ces insuffisances en permettant une réduction significative des pertes après récolte enregistrées par les horticulteurs en particulier et les agriculteurs en général.

Il est évident que la promotion de cette activité, le maintien et l’intérêt des groupes cibles du programme que sont les CAF et les Groupements féminins, ne saurait être garanti sans des débouchés sûrs en termes de marchés pour eux.

C’est pourquoi, j’invite humblement les tenanciers des hôtels et restaurants à ouvrir davantage leurs portes aux différents GIE de transformation pour assurer des débouchés sûrs et réguliers pour l’écoulement de leur production.

 

Mesdames et Messieurs,

Je ne saurai conclure sans remercier le Programme des Nations Unies pour le Développement qui accompagne l’initiative.

Il me plait aussi de féliciter ces braves femmes qui, de jour comme de nuit, peinent à matérialiser la stratégie d’autonomisation des femmes si chère au Président de la République, Professeur Alpha CONDE dans sa vision de développement durable.

Distingués invités,

C’est sur ces mots, que je lance officiellement le démarrage de la nouvelle filière de transformation, de production de jus, sirop, confiture à base de fruits, légumes et tubercules.

Vive la Coopération Internationale !

Vive les femmes de Guinée !

Je vous remercie

 

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement