+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

La fille du griot électrique auteur de la légendaire chanson Yeke Yeke qui traverse le monde et le temps, a fait salle comble vendredi 26 avril 2019 pour la sortie officielle de son album Nany baly à Conakry.

Une soirée dédiée à la «reconnaissance» qui devient inoubliable pour son époux de RNB Boss Soul Bang’s parce que pour la première fois de sa vie, il assiste à un événement consacrant officiellement sa douce moitié Mananba Kanté au rang de digne héritière de la lignée des griottes dont les racines sont éternellement fixées par l’histoire du peuple Mandingue.

Désormais, Mananba passe de cantatrice de Mamaya, d’animatrice de fêtes communautaires au rang de griotte vénérée qui n’ouvre la bouche que pour porter le message fort sinon marquer son temps à travers ses propres trouvailles comme l’a fait son pater Mory Kanté à travers le monde ou simplement associer sa voix et son génie aux grands moments qui marquent la vie de sa nation.

L’événement a touché le cœur de la nouvelle princesse de la chanson mandingue.

Comme si elle était dans son voile de mariée prête à quitter les siens pour vivre le reste de sa vie au foyer, Mananba n’a pu retenir ses larmes de joie lorsqu’une voix a entonné l’air Denko ou la cause de l’enfant, en son hommage.

Ce sont-là quelques moments émouvants dont seuls les détenteurs officiels de l’art de la parole savent créer dans des cérémonies du genre où l’on sacre de nouvelles personnalités tel que le veut le destin, la volonté de Dieu, et non le vouloir de quelqu’un.

La soirée de dédicace a été à la fois une agréable partie de rituelle mandingue, un enchainement d’émotions et une grande fête populaire qui s’est terminée par des pas de danse sur des notes de Lou Bé, (reste-là, en soussou), un des titres de l’album Nany baly chanté en duo par Mananba et son époux Bangs.

 

Par Populaire