Accueil ACTUALITES Lélouma : Une jeune dame violée devant son enfant de 04 ans par un agent de Santé à Thianguel-Bori
Lélouma : Une jeune dame violée devant son enfant de 04 ans par un agent de Santé à Thianguel-Bori

Lélouma : Une jeune dame violée devant son enfant de 04 ans par un agent de Santé à Thianguel-Bori

0

Une jeune dame a été violée devant son enfant de 04 ans par un agent de Santé à Thianguel-Bori, Commune Rurale (CR) relevant de la préfecture de Lélouma, rapporte le correspondant de l’AGP près le Gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Labé.
Cet acte a été commis dans la nuit du jeudi, 08 à vendredi, 09 février 2018, entre minuit et 01heure le matin, au domicile de la victime, qui était seule avec son enfant de 04 ans dans le bâtiment.
Selon le témoignage de la jeune dame, recueilli dans l’après-midi du mardi, 13 février, à Thianguel-Bori, elle a été surprise et agressée par le sieur Ibrahima Sory Bah, quand elle a fini de fermer toutes les portes de la maison.
Elle a expliqué à l’Agence Guinéenne de Presse (AGP), qu’elle ne savait pas du tout que cet agent de Santé était caché dans sa maison.
Après donc une rude bataille avec son agresseur, qui l’a entrainé dans l’une des pièces du bâtiment, l’agent de Santé, Ibrahim Sory Bah a injecté un produit médical dans son corps pour l’endormir et passer à l’acte sexuel odieux, sous le regard impuissant d’un petit garçon de 04 ans, fils de la victime.
La pauvre jeune dame n’a réalisé ce qui venait de lui arriver que le lendemain matin.
Ainsi, toute la journée du vendredi, cet agent de santé était activement recherché dans la sous-préfecture de Thianguel-Bori. C’est samedi matin, qu’il s’est présenté de lui-même au Poste de Police. Ses proches ont alors demandé un règlement à l’amiable, mais, le père de la victime a opposé un non catégorique et a exigé que le dossier soit transféré à Lélouma.
Pour ce faire, l’inspecteur principal de la Police, Mamadouba Sané, qui fait office de commissaire dans la cité, fait payer au plaignant la somme de six cent mille francs guinéens (600.000GNF).
Quelques minutes après, le policier a annoncé la fuite de l’accusé. Le père de la victime a alors immédiatement réclamé et récupéré difficilement le montant qu’il venait de verser à la Police comme frais de transfert du prévenu à Lélouma.
Soupçonné d’être complice de cette évasion de l’accusé, Ibrahima Sory Bah, l’inspecteur principal de police, Mamadouba Sané n’a pas voulu se prêter aux questions de la presse locale.
En attendant de savoir ce qui s’est réellement passé au Commissariat de police de Thianguel-Bori, signalons que le fugitif a abandonné derrière lui sa femme, ses enfants et sa mère.

 

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *