Accueil ACTUALITES Les droits des communautés riveraines des zones minières en débats à Conakry.
Les droits des communautés riveraines des zones minières en débats à Conakry.

Les droits des communautés riveraines des zones minières en débats à Conakry.

0

C’est dans le cadre du partage d’expérience que l’ONG Action mine Guinée en partenariat avec OSIWA a organisé ce Forum sur les droits des communautés riveraines des zones minières de guinée.  Cette rencontre de deux (2) jours a démarré ce mercredi 28 mars 2018 à l’hôtel Riviera Royal de Conakry.

Ce forum qui est à sa 2ème édition, a pour objectif de réunir les parties prenantes pour un partage d’expérience et de bonne pratique en vue d’un changement de mentalité pour une exploitation minière, responsable et profitable à tous à travers des propositions claires.

 

Selon le représentant d’OSIWA en Guinée Ibrahim Amadou Dieng : « ce forum qui est un entrainement important dans la mesure où les droits des communautés riveraines aux industries extractives en guinée sont des droits qui doivent être protégés, et nous espérons que ce forum permettra à toutes ces communautés de pouvoir venir discuter de leurs problèmes avec les compagnies minières, avec les autorités nationale et locale pour qu’ensemble on puisse trouver des solutions concrètes à ces problèmes. Vous pensez que ce genre de forum est un entrainement important pour discuter et trouver des solutions pragmatiques qui pourront être mises en œuvre » a dit le représentant d’OSIWA en Guinée.

Amadou Bah président de l’ONG Action mine se dit optimiste quant à la réussite de ce forum : « suis convaincu qu’avec tous ces cadres aux expériences diverses et variées, des débats éclairés et fructueux jalonneront cette édition à travers la succession de plusieurs panels qui traiteront de plusieurs thématiques, toute d’une importance certaine pour faire changer de paradigme » a expliqué le président.

La problématique de la gouvernance, les préoccupations environnementales, l’artisanat minier, le contenu local, la prévention et la gestion des conflits les délits de la transformation du secteur extractif en vue de sa peine contribution à la croissance économique de nos pays sont entre autres des préoccupations qui sont celles non seulement du gouvernement mais aussi des acteurs sociaux.

Ensemble nous pouvons éradiquer la pauvreté dans nos sociétés en faisant du secteur extractif un levier de croissance pour booster nos économies au profit de nos concitoyens. À laisse entendre Amadou Bah président de l’ONG Action mine.

Aye Condé pour guineesignal.com

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *