+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Selon les informations relayées par le réseau Alarme phone, près de 35 migrants subsahariens ont tenté ce matin de traverser le poste frontalier de béni ensar dans une estafette. La police est intervenu avec violence causant près de 8 blessés transportés à l’hôpital de nador (voir photos). Les autres migrants sont toujours arrêtés au commissariat de nador.


On ne sait pas s’ils vont être refoulés, déportés ou poursuivis en justice.

Association Marocaine des Droits Humains