+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

MATD-Communes de convergence : le Représentant de l’UNICEF reçu en audience au terme d’une tournée à l’intérieur du pays

Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé, a reçu ce mercredi 8 mai 2019, M. Andrew Brooks, le Représentant par intérim de l’UNICEF en Guinée. Ce dernier était accompagné de son adjoint Dr Guy Yogo et de M. Mohamed Sikhé Camara, Coordinateur national du PNACC (Programme national d’appui aux Communes de convergence).

Au cours de cette audience, il a été essentiellement question de la mission conjointe menée récemment par le représentant de l’UNICEF et le coordinateur du PNACC à l’intérieur du pays, précisément dans quelques-unes des 40 communes de convergence dans les régions administratives de Labé, Kankan, N’Zérékoré et Faranah.

Une opportunité que M. Brooks a bien voulu saisir pour partager avec le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, qui avait à ses côtés des membres de son cabinet, les acquis et les progrès accomplis dans la mise en place de la gouvernance locale, sans occulter les défis non moins importants à relever sur le terrain. Au terme de la mission, six principales recommandations ont été formulées : assurer une articulation claire des rôles et responsabilités à tous les niveaux (national, régional, préfectoral et communal/sous-préfectoral) autour de l’initiative ; accélérer la mise en place de la fonction publique locale dans les 40 communes de convergence ; renforcer l’appropriation et la redevabilité autour de l’initiative aux niveaux local, régional et national ; renforcer la mobilisation d’autres partenaires autour de l’initiative ; accroître la mobilisation des ressources locales et la maîtrise de l’assiette fiscale communale ; assurer le
financement durable des RECO (relais communautaires), ASC (agents de santé communautaire) et assistants sociaux dans les communes de convergence. Le Représentant de l’UNICEF a par ailleurs tenu à remercier singulièrement le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation pour son engagement direct dans la mise en œuvre du PNACC, en faveur des couches vulnérables que sont les enfants et les femmes.

Dans son intervention, le Général Bouréma Condé s’est tout d’abord réjoui de cette visite du représentant de l’UNICEF, avant de rappeler que la Guinée, sous le leadership de S.E.M le président de la République et de son gouvernement, s’est engagée dans une dynamique de décentralisation tous azimuts. « A propos, le Programme national de développement économique et social (PNDES) a balisé les itinéraires. Et l’un des axes forts, c’est la valorisation du capital humain. Qui parle de capital humain, parle en tout premier lieu de l’enfant. Or, à travers le monde, l’on sait également que la mission fondamentale de l’UNICEF est axée sur la promotion de l’enfant. Un enfant qui jouit de la bonne santé ; un enfant à la disposition duquel se trouve l’eau potable ; un enfant qui vit dans un environnement sain ; un enfant dont la scolarité est contrôlée et suivie…pour que demain, l’adolescent, l’adulte, le vieil homme soit véritablement quelqu’un au service de la nation. C’est sous cet angle que nous travaillons avec l’UNICEF depuis longtemps déjà sur un premier programme qui a valeur de démonstration, c’est le PNACC, sur un échantillon moyen de 40 communes dispatchées sur toute l’étendue du territoire national. Et on a pris soin de prendre au niveau des communes riches, des communes qui le sont moins et des communes qui sont pauvres pour que l’échantillon soit effectivement représentatif des communes de Guinée. », a indiqué monsieur le ministre.

En conclusion, il réitérera l’engagement formel du chef de l’Etat et de son Premier ministre à ne rien ménager pour que cette belle initiative puisse être menée à bon terme, qu’elle soit suivie par les élus et les administrateurs territoriaux ainsi que la société civile.

Service Communication du MATD