+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

La première session budgétaire de la commune de Matoto a été tenue  ce mardi 30 avril 2019 au siège de ladite mairie. A l’issue de cette rencontre, les conseillers ont examiné  et adopté leur budget dans son volet recettes et dépenses. La cérémonie d’ouverture a connu la présence des conseillers élus de tous les bords politiques, des représentants du gouvernorat ainsi que des chefs de quartier de Matoto. A suivi guineesignal.

 

La commune de Matoto est la plus grande commune de la capitale. Elle compte 38 quartiers et plus de 500.000 habitants. Pour mieux s’attaquer aux problèmes brûlants de leur commune, les conseillers après  débats houleux entre les parties prenantes en plénière,   le budget global  de 39. 569.455.000 GNF a été adopté  à l’unanimité des conseillers présents.

 

Parmi les priorités des conseillers de la commune de Matoto, figurent notamment :   les questions de l’insalubrité; l’amélioration des conditions de travail de l’administration à la base, la mobilisation et la sécurisation des recettes communales. Ils vont également s’occuper de l’aménagement et de la modernisation des  marchés ainsi que leur gestion, l’amélioration de la sécurité des  concitoyens et de leurs biens, l’éducation; La formation continue pour une meilleure employabilité des jeunes.  L’identification et l’aménagement des espaces de sports et de loisirs ; l’appui aux associations et groupements féminins ; l’aménagement des débarcadères entre autres.

 

Au regard de tous ces défis, le maire Mamadouba tos Camara demande l’implication et l’accompagnement  de tous. «  Chers conseillers et participants, je m’assurerais d’avance de notre volonté commune d’action, une équipe, un dessein, et un objectif ».

 

Pour sa part, le représentant du gouverneur de la ville de Conakry a salué la présence massive des conseillers élus à cette première session. Etienne sandouno se dit rassuré qu’au terme de cette plénière un travail accepté de tous sera présenté.

 

Le secrétaire général de la commune de Matoto Sékou Conté  a de son côté invité les conseillers  à un esprit d’équipe, sans considération politique ethnique ou religieuse pour l’intérêt général de leur  commune.

 

Baobao