+224 625 130 505 info@guineesignal.com

Après l’installation du conseil communal de Matoto, à sa tête Mamadouba Tos Camara, la nouvelle équipe passe à la vitesse supérieure pour la lutte contre les tas d’immondices de cette commune.

Le marché d’Enta, a été la première étape d’une vaste opération de nettoyage des points noirs de la commune dudit marché.

Les travaux ont démarré ce mercredi, 13 mars 2019 et se poursuivront jusqu’à la libération totale de la commune par ces immondices qui n’a fait que nuire à la santé des populations.

Pour cette opération, les ordures entreposées si et là, ont été systématiquement enlevées des lieux, pour être transportées à la décharge de Dar-Es-Salam.

L’agence nationale de la salubrité publique, était présente dans cette opération qui a connu l’implication des chefs de quartiers, des administrateurs des marchés  et de tous les acteurs locaux évoluant dans ce domaine.

 

Le maire Mamadouba Tos camara ne s’est pas  limité à cet exercice, il a jugé utile de trouver un domaine (forêt d’Enta), pour temporairement entasser les déchets venant du marché.

 

« Le site que nous venons de visiter est un ancien site où on déposait des ordures. Mais, il y avait la problématique des moyens logistiques. Maintenant que nous avons les moyens logistiques, on essaye de faire en sorte que le site soit aménagé. Désormais, au lieu que les gens ne viennent déposer les ordures au bord de la route, ils vont aller de ce côté ».

 

Et pour donner un éclat particulier à cette opération d’assainissement qui se poursuivra dans d’autres quartiers de Matoto, le maire a pris des mesures visant à revoir les contrats des PME qui exercent sur le terrain.

 

« Il est de notre devoir, de connaître la capacité de toutes les PME évoluant dans la commune de Matoto. Les PME qui seront capables de satisfaire aux attentes de la population, on sera obligé de les reconduire. Mais toutes celles qui font du tape à l’œil, sans réellement jouer leur rôle, nous résilierons leurs contrats », a-t-il expliqué

Selon M. le maire Mamadouba Toss Camara, de nombreuses PME basées à Ratoma, viennent déverser des ordures au niveau du marché d’Enta.

 

Des amandes seront établies pour toutes celles qui se feront prendre dans la commune de Matoto.

 

Pour l’exécution donc de cette décision, des agents de la police et de la gendarmerie, sont déjà mis à contribution pour surveiller les lieux, afin que cette partie ne soit plus un point de regroupement d’ordures.

 

Baobao