+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

C’est aujourd’hui en présence du président Alpha Condé, qu’Eric Finlayson, Directeur Général de  la société minière High Power Exploration Inc., a procédé à la cérémonie de signature d’achat de 95 % des parts précédemment déténues par BHP, Newmont Goldcorp et Orano, anciennement Areva, la compagnie d’électricité nucléaire du gouvernement français. Tel est le contenu d’un communiqué de presse de la compagnie dont Guinéenews a obtenu copie.

Le P-DG de la start up minière qui fut listée sur la Bourse de Vancouver (Canada) a également annoncé que l’ancien président par intérim sud africain Kgalema Motlanthe et le financier millionaire begle Guy de Selliers de Moranville avaient accepté de devenir les coprésidents de la filiale, dénommée Société des mines de fer de Guinée ( SMFG), qui exploitera le gisement.

La compagnie précise que selon une étude réalisée en 2015 par le United States Geological Survey, le gisement de Nimba, situé près de N’Zérékoré à la frontière avec le Libéria et la Côte d’Ivoire, contiendrait environ un milliard de tonnes de minerai de fer à haute teneur contenant de très faibles niveaux d’impuretés. « Le minerai de fer de cette qualité est essentiel pour réduire la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre  au cours du processus de fabrication de l’acier » précise le communiqué dont le PDG M. Finlayson a déclaré: « Je suis ravi que High Power collabore avec le gouvernement et le peuple guinéen pour mettre en production le gisement de Nimba et pour aider Son Excellence le Président Condé à concrétiser sa vision de longue date de voir la Guinée devenir un producteur de minerai de fer. »

Pour pallier aux inquiétudes déjà observées dans la création d’emplois locaux sur d’autres sites miniers en Guinée, la société précise: « Avec les achats locaux de biens et de services, le recrutement local et la formation de la main-d’œuvre, la modernisation des voies de transport et des infrastructures et les effets multiplicateurs économiques qui en résultent, nous prévoyons que la mine de Nimba apportera d’importants avantages sociaux et économiques. Le président Condé s’attend à ce que plus de 95% des employés et des contractants actuels du projet soient des ressortissants guinéens et le programme de recrutement et de formation du projet continuera de donner la priorité aux Guinéens qualifiés pour des postes de direction et professionnels. «

M. Finlayson a ajouté: « En tant que catalyseur du développement économique durable dans la préfecture de Lola et dans la grande région de Forestière, la mine assurera la protection à long terme de la réserve naturelle intégrale du mont Nimba. Nous sommes pleinement conscients de l’importance de ce patrimoine culturel et nous nous engageons  pleinement à préserver ses caractéristiques uniques et à mettre en œuvre le projet Nimba de manière à donner un modèle de développement durable et responsable.  » Ceci apparemment pour rassurer les environnementalistes

« Sous réserve de toutes les approbations nécessaires, High Power Exploration envisage de mettre en production une mine de démarrage de un à cinq millions de tonnes par an aussi rapidement que possible, tandis que des études de faisabilité sont en cours pour une opération étendue d’au moins 20 millions de tonnes par an. Le gouvernement guinéen et HPX ont convenu des conditions de la convention mise à jour de Nimba, comprenant une participation de 15% sans frais du gouvernement dans SMFG, ainsi que des arrangements en matière de taxes et de redevances et un calendrier de développement » conclu le communiqué.

Le montant total de la transaction n’a pas été revélé dans le communiqué ni le mode d’évacuation certainement vers le Libéria.

In guineenews