Accueil ACTUALITES Moscou : Le point focal du festival mondial des jeunes en Guinée s’exprime
Moscou : Le point focal du festival mondial des jeunes en Guinée s’exprime

Moscou : Le point focal du festival mondial des jeunes en Guinée s’exprime

0

Dans le cadre des activités du 19 ème festival mondial des jeunes et des étudiants qui se tient à SOCHI, notre équipe de communication a rencontré sur place, Thierno Souleymane DIALLO, président de l’ONG CLUB SANS FRONTIERE GUINEE et Point Focal du festival.

Au cours de cet entretien, il est revenu sur l’objectif et les attentes d’un tel évènement pour notre pays.

MJEJ : Monsieur DIALLO, nous sommes à SOCHI pour participer au 19e festival mondial des jeunes et des étudiants ou vous conduisez une délégation de jeunes Guinéens, pouvez-vous nous parler de l’objectif de ces 7 jours d’activités ?

Thierno Souleymane : Merci à vous. Comme vous le savez, il s’agit du principal événement pour la jeunesse et les étudiants du monde entier. Sa tenue ici a été approuvée par Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie.

Il vise au renforcement des liens entre la jeunesse mondiale notamment concernant la justice, le renforcement des liens internationaux, le développement de la coopération internationale et interculturelle. C’est donc une plateforme de dialogue, de communication globale, à travers des discussions, des programmes culturels, des sports, une communication libre pour trouver des moyens de relever les défis auxquels la jeune génération est confrontée aujourd’hui.

Il accueille plus de 20 000 jeunes gens de plus de 150 pays du monde dont la Guinée.

MJEJ : Alors, depuis que nos participants sont là, nous voyons un véritable brassage entre eux et les autres, n’est-ce pas une école pour les jeunes du monde ?

Thierno Souleymane : justement, nous participons à de telles rencontres pour apprendre et partager ce que nous savons. Nous sommes une dizaine de participants et une fois en guinée, nous trouverons les moyens de faire profiter aux autres ce que nous avons appris et leur initier sur le festival afin qu’ils puissent participer au maximum les prochaines éditions.

MJEJ : Alors jusque-là que ce que vous avez appris de ce festival Russe ?

Thierno Souleymane : Ouf, beaucoup de choses. Des centres d’expositions aux salles de conférences jusqu’aux différentes activités de jeu et de concerts, il y’a vraiment un cocktail de choses que je pourrai restituer à mes compatriotes jeunes. Ce festival en plus des activités proprement dite, nous ramène à une autre vision, qui est celle d’être positif et progressiste car en voyant le jeune russe, on sent déjà la fibre patriotique en lui. Donc on apprend beaucoup ici.

MJEJ : quel invite avez à faire aux autorités guinéennes ?

Thierno Souleymane : Tout en remerciant le ministère de la jeunesse pour la facilitation et l’implication pour la participation de certains jeunes, je voulais leur appeler à plus d’accompagnement. Vous êtes témoin du nombre de participants de certains pays et il serait important pour les prochaines, notre pays ait plus de 50 personnes. Cette fois ci nous sommes 11 et j’ose espérer qu’avec la prise en compte du dossier au département de la jeunesse, nous aurons une forte communauté pour le 20ème festival.

MJEJ : Nous vous remercions pour cet entretien

Thierno Souleymane : Merci et c’est à moi de vous dire merci

Source: MJEJ

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *