Accueil ACTUALITES MVAT : Le Ministre donne 72 heures aux occupants illégaux du Centre Directionnel de Koloma de libérer le site des encombrants physiques
MVAT : Le Ministre donne 72 heures aux occupants illégaux du Centre Directionnel de Koloma de libérer le site des encombrants physiques

MVAT : Le Ministre donne 72 heures aux occupants illégaux du Centre Directionnel de Koloma de libérer le site des encombrants physiques

0

MVAT : Le Ministre donne 72 heures aux occupants illégaux du Centre Directionnel de Koloma de libérer le site des encombrants physiques

Monsieur le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma, accompagné par ses services techniques, s’est rendu ce samedi au Centre directionnel de Koloma. Il y a rencontré Monsieur Alpha Mamadou Saliou Diallo, Président du Conseil de quartier de Kaporo Rail, le Capitaine Samouro Yaradouno du Commissariat du quartier, Monsieur Mamady Hady Bah, un des chefs de garage et Chef de secteur Ecole Primaire Koloma Soloprimo depuis 2011. Á travers ces personnalités très influentes de la zone, le Ministre a livré un message clair à toutes et à tous les occupants illégaux du site.

« L’objectif ma visite ce matin est de donner un dernier préavis aux occupants de ce site, un centre réservé exclusivement à accueillir des services administratifs, des Ambassades et de grandes entreprises de la commune de Kaloum. Mais la zone est illégalement occupée actuellement par des gens qui n’ont pas de documents, donc des gens non être autorisées à s’installer sur ces lieux. Aujourd’hui, l’Etat est en train de trouver des partenaires pour travailler sur le site. Il s’agit des investisseurs, des Banques,… et des Ambassades. Tout le monde est tenté de vouloir construire, mais malheureusement le site est illégalement occupé et obstrué.

Le Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire a dans un premier temps passer des communiqués radio diffusée. L’Inspection Générale est venue sur le site plusieurs fois rencontrer les occupants en leur demandant de quitter le site. Nous avions envoyé un Huissier pour saisir les occupants et leur comprendre que l’Etat va commencer à travailler sur le site.

Malgré toutes ces démarches, les gens sont restées sourds et, aujourd’hui je suis moi même venu sur le site rencontrer tous ceux qui occupent le site : les propriétaires des parcs autos, des Garages, des Gargotes….pour leur donner un dernier préavis pour 72 heures, c’est a dire du samedi 2 au lundi 4 février 2019. Le cas échéant l’Etat prendra sa responsabilité pour que les lieux soient libérés.»

À la question d’un journaliste concernant la fixation d’un autre possible délais plus long permettant aux occupants de déplacer les engins lourds ?

« Non dira Monsieur le Ministre, nous avons fait des communiqués, l’inspection générale du MVAT est venue leur rencontrer plusieurs fois et un Huissier est venu encore leur rencontrer, il y a de cela deux mois que nous avons mis en place ce mécanisme d’information. Maintenant que nous leurs demandons de quitter les lieux pendant 72 heures, un Chef de secteur nous pose des conditions des occupants pourtant illégaux. Ce délai reste maintenu.»

Concernant une possible réinstallation des occupants illégaux, le Ministre dira je cite « La réinstallation ou le dédommagement ne s’applique lorsque vous n’êtes installés sur une réserves de l’Etat. Au delà du fait que l’Etat veut récupérer ce site, regardez bien ce site, son état d’insalubrité à coté d’une Ambassade comme celle les Etats Unis d’Amérique, l’obstruction des emprises de la Transversale T2. Es-ce qu’une vie saine est possible dans un tel quartier. Tous ceux-ci ternissent l’image du quartier qui se situe au cœur de la ville.»

Alpha Mamadou Saliou Diallo, Président du Conseil de quartier de Kaporo Rail « Monsieur le Ministre est actuellement dans notre quartier pour procéder à un déguerpissement lancé depuis un peu longtemps. Sur ce nous venons aujourd’hui pour réitérer l’engagement sur le terrain par rapport au déguerpissement. »

Quelle sera votre démarche dans cette opération de déguerpissement ?

« Pour un premier temps des que j’ai reçu l’ordre de mission signé par la Direction, j’ai cherché a rencontrer les garagistes présents sur ce site pour qu’ensemble nous puissions tenir une réunion d’information afin d’informer les uns les autres par rapport aux décisions concernant les opérations de déguerpissement. Tous sont unanimes de quitter le site. Il n’est pas toujours facile pour des gens qui sont restés aussi longtemps sur un site pour y quitter précipitamment dans trois jours. C’est un ordre qui a été donné par l’Exécutif. Nous allons pouvoir nous soumettre. »

Quel appel faites vous à l’endroit des occupants illégaux pour la bonne marche de cette opération de déguerpissement ?

« J’invite toutes et tous de respecter le délais de 72 heures.»

Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *