+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Pourquoi veulent-ils tuer CELLOU DALEIN DIALLO?

C’est un secret de polichinelle que le pouvoir de monsieur Alpha Condé a décidé d’assassiner le chef de file l’opposition Guinéenne Cellou Dalein DIALLO. C’est la deuxième tentative manquée depuis que Ibrahima Kassory Fofana est devenu 1er Ministre et Alpha Ibrahima Keïra ministre de la sécurité.

On se rappelle qu’en octobre 2018, c’est une balle réelle qui a atteint le véhicule du Président CDD alors qu’il sortait de chez lui pour participer à une manifestation pacifique appelée par l’opposition Guinéenne. Ce samedi 16 février 2019 soit trois mois après le pouvoir récidive cette alors que CELLOU Dalein DIALLO rentre au pays après plusieurs semaines d’absence. Se trouvant au milieu d’une foule compact venue l’acceuillir, c’est là que deux véhicules de la police sur ordre du pouvoir foncent directement sur le véhicule du Président CDD, l’un arrive par et l’autre par derrière. L’habileté de son chauffeur a permis d’éviter le PIRE. Le coup étant raté, ils lui pulvérise du gaz lacrymogène au que CDD perdent connaissance pour un instant. Delà les sbires du pouvoir vont lancer du gaz lacrymogène au siège du parti où l’attendaient des militants et sympathisants.

Au vu de tous ces événements il est important de se poser des questions sur l’avenir de la Guinée. Alpha Condé voulant se maintenir au pouvoir ne voit au moyen d’y arriver sinon que de créer une conflit dans le pays en assassinant la personnalité la plus légitime du pays. Et pour y arriver il a trois missionnaires que Kassory Fofana, Alpha Ibrahima Keïra et Baffoe. C’est pourquoi il est urgent que le peuple de Guinée dans son entièreté prenne conscience de la dangerosité de la situation de notre pays. Ils sont prêts à se maintenir au pouvoir au prix du sang des Guinéens.

Aujourd’hui c’est CELLOU DALEIN DIALLO mais si nous croisons les bras et le laissons faire demain ça sera une autre personne et ainsi de suite jusqu’à ce qu’ils en finissent avec toutes forces d’opposition.

Il n’y a pas de paix sans justice et la dictature et le dictateur n’ont point besoins de justice. Que toutes les âmes conscientes de la Guinée se tiennent débouts pour la libération du peuple de Guinée.

Cellou DIALLO Conseiller Communal à Ratoma et secrétaire administratif de la fédération de Ratoma 1.