+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Depuis quelques heures, les images de voitures calcinées circulent sur les réseaux sociaux. Au-delà du fait que ce sont de vieilles voitures, des épaves qui ont été brûlées, il s’agit surtout d’une machination du pouvoir qui a commis ces actes odieux pour en attribuer la responsabilité, au FNDC, aux peuls particulièrement. Comme pour l’affaire de l’eau empoisonnée en 2010, les pyromanes veulent inciter les malinkés à s’attaquer aux peuls et à leurs biens. Les extrémistes du RPG comme Malick Sankhon se sont rendus à la casse avec un seul objectif: exciter les nerfs afin que boutiques et magasins de Madina soient mis à sac. D’autres dignitaires du régime encourageraient

ces opérations de représailles, parce qu’à leurs yeux seule la communauté peule est contre le 3e mandat d’Alpha Condé. Que ces fossoyeurs de la démocratie se détrompent! La lutte engagée pour briser les velléités de confiscation du pouvoir par Alpha Condé dépasse les frontières des communautés. Les Guinéens, dans leur écrasante majorité, sont déterminés à poursuivre cette lutte. Ils ne se laisseront pas piéger par ces machinations qui n’ont d’autre objectif que de les distraire du combat citoyen et républicain qu’ils mènent. Cette lutte n’est pas celle d’une communauté contre une autre. C’est celle du peuple contre un État réfractaire aux lois de la république, un État violent et criminel qui assassine son peuple.

Par Kadija Diallo