+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Selon le HCR, près de 600.000 réfugiés centrafricains vivent en RDC.

Des «milliers» de Centrafricains, réfugiés en république démocratique du Congo (RDC), ont rentré «volontairement» chez eux avec l’appui du «Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés» (HCR). Ce retour s’inscrit «dans le cadre du tout premier programme de rapatriement librement consenti», a annoncé le HCR dans un communiqué publié le 22 novembre 2019.

Ce programme a été lancé «pour aider environ 172.000 personnes déracinées, depuis 2013, à rentrer volontairement dans leur pays», a-t-on indiqué. Son démarrage fait suite à un accord tripartite signé, en juin 2019, par le HCR et les gouvernements de la RDC et de la république centrafricaine (RCA), a-t-on noté. Selon le HCR, près de 600.000 réfugiés centrafricains vivent en RDC et dans d’autres pays voisins, tandis qu’un nombre égal reste déplacé à l’intérieur des frontières de la RCA.

Le HCR prévoit d’aider quelque 25.000 personnes, d’ici la fin de l’année 2020. La majorité des réfugiés centrafricains vivaient en RDC depuis plusieurs années après avoir été contraints de fuir la violence dans leur pays.

Les rapatriés ont déclaré que l’amélioration de la situation sécuritaire dans leur région d’origine, ainsi que l’accord de paix conclu entre le gouvernement centrafricain et les groupes armés avaient principalement motivé leur décision de mettre fin à leur exil.

dw.de