+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Ce port vise à faciliter les échanges commerciaux entre le Rwanda et ses voisins.

Tunis (dpa) – Pays sans littoral, le Rwanda qui se prépare à la mise en œuvre intégrale de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), a inauguré, le 21 octobre 2019, le premier «port sec» en Afrique de l’Ouest. Située dans la capitale Kigali, cette plateforme logistique «ultramoderne» est financée et construite par «Dubaï Ports World», géant mondial de la logistique, ont rapporté des médias. Elle fait l’objet d’un accord de «concession» de 25 ans, signé, en 2016, entre le Rwanda et les Émirats Arabes Unis.

Le port sec de Kigali vise à faciliter les échanges commerciaux entre le Rwanda et ses quatre voisins (Tanzanie, Burundi, Ouganda, RDC). Il vise également à réduire le coût et la durée du transport des marchandises des ports du Kenya et de la Tanzanie, deux pays d’Afrique de l’Est, situés en bordure de l’Océan indien. La mise en œuvre intégrale de la ZLECAF est prévue pour juillet 2020.

DW.de