+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Ce projet couvre plusieurs secteurs d’activités tels que l’agriculture, l’agrobusiness, la pèche, l’élevage, la santé, l’éducation, les énergies et l’habitat.

Le financement d’un projet sénégalais axé sur l’économie circulaire, d’un coût de 700 milliards de francs CFA (plus de 1 milliard d’euros) a fait l’objet d’une convention signé le 9 décembre 2019. Cette convention a été conclue entre le «Groupement d’intérêt économique» (GIC) du «Bosséa» (Nord) et une entreprise italienne (Owac Engineering compagny), a rapporté l’Agence de presse sénégalaise (APS). Elle permettra la réalisation d’un projet baptisé «Sénégal Dev Bosséo», a-t-on indiqué.

Ce projet couvre plusieurs secteurs d’activités tels que l’agriculture, l’agrobusiness, la pêche, l’élevage, la santé, l’éducation, les énergies et l’habitat. Sa mise en œuvre «contribuera de façon significative à la transformation structurelle de l’économie locale et nationale avec la réalisation d’infrastructures, dans les secteurs ciblés, à la capacitation des acteurs et à la création d’emplois», a-t-on fait savoir.

Le projet s’inscrit dans le cadre des initiatives de
«finance sociale» et du réseau «Global impact investing network», visant «l’émergence d’un marché financier à fort impact social», a-t-on souligné. Il est soutenu financièrement par la «IBE Inc», une société américaine qui gère les fonds disponibles de la réserve fédérale américaine, destinés au financement de «projet à fort impact social» en développant des partenariats dans les pays du Sud, notamment en Afrique, a-t-on souligné.

dpa