+224 625 130 505 info@guineesignal.com
Sélectionner une page

Ce pays a lancé une campagne de distribution de médicaments contre des maladies pouvant entraîner la cécité.

Plus de 40.000 cas de cécité liés au «trachome» (conjonctivite contagieuse pouvant entraîner la cécité), ont été évités au Sénégal dans le cadre de la lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN) dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. L’information a été annoncée, le 12 décembre 2019, par Abdoulaye Diouf Sarr, ministre sénégalais de la santé et de l’action sociale.

En outre, 320.000 personnes exposées aux risques de cécité à cause de «l’onchocercose», ont pu être protégées, a encore dit le ministre, cité par l’agence de presse sénégalaise (APS). Cela a été possible grâce aux trois plans quinquennaux sanitaires, élaborés et mis en œuvre au Sénégal, avec l’appui technique et financier de l’OMS et l’USAID (Agence des États-Unis d’Amérique pour le développement international), a-t- il rappelé.

Le ministre s’exprimait à l’occasion du lancement, à Kaolack (Ouest), de la campagne nationale de distribution de médicaments contre les MTN prévue du 15 au 30 décembre 2019. Les MTN sont des maladies transmissibles qui sévissent dans les pays pauvres. Selon l’OMS, ces maladies «gâchent» la vie de plus d’un milliard de personnes dans le monde et mettent en péril la santé de plusieurs millions d’autres. La plupart de ces maladies ont progressivement disparu de nombreuses régions du monde au fur et à mesure que les conditions de vie et d’hygiène, en particulier l’accès à l’eau potable, se sont améliorées.

dpa