Accueil ACTUALITES Siguiri : Insécurité grandissante inquiet, l’imam central dénonce l’inaction des autorités
Siguiri : Insécurité grandissante inquiet, l’imam central dénonce l’inaction des autorités

Siguiri : Insécurité grandissante inquiet, l’imam central dénonce l’inaction des autorités

0

Siguiri, 20 Sept 2018 La préfecture de Siguiri connait de récurrents cas de viol, de kidnapping une situation qui choque et crée l’inquiétude dans la sous – préfecture de kintinian a 33 km de la préfecture. Interrogée Mamadi camara habitant de boure kintinian  dénoncer ces tares de la société, pointant du doigt l’impunité ambiante.

Des cas de viol, d’assassinat, et même d’enlèvement sont enregistrés régulièrement dans la sous – préfecture de kintinian . Les  autorités sécuritaires tardent à faire leurs effets dans ce cadre.  L’impunité contribue à la commission de ces infractions.
Selon M. Camara « Dans le passé, c’était des enfants qu’on kidnappait maintenant ces toutes les couches qui sont concernés aujourd’hui. Ensuite, il a préciser de kidnappée les petites filles sont violées, on tue les gens comme des poussins. Pire, les meurtriers ne sont même pas inquiétés après leurs actes. Vraiment, nous avons peur aujourd’hui »
En poursuivant M. Mamadi camara dira que les autorités sous-prefectorales   et communales est totalement absent,les bureaux restes toujours former seul la gendarmerie et la police qui assume la moindre sécurité.
La sous – préfecture est devenue aujourdhui un terrain de football pour les enfants
Il a dénoncé l’inaction des autorités qui ne jouent pas leur rôle. Toute chose qui, selon ce citoyen , favorise la répétition des actes. « Que Dieu nous donne une autorité qui peut nous sauver. L a situation est inquiétante a boure kintinian . Il y a trop d’impunité dans le pays aujourd’hui. Chaque jour, c’est des cas de viols des petites filles, des assassinats de nos compatriotes, des femmes sont kidnappées ».

Idrissa Cissé

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *