Accueil ACTUALITES Voici le compte-rendu de l’AG de l’UFDG du 18 août 2018
Voici le compte-rendu de l’AG de l’UFDG du 18 août 2018

Voici le compte-rendu de l’AG de l’UFDG du 18 août 2018

0

COMPTE RENDU DE L’AG DE L’UFDG DU 18 AOÛT 2018
C’est dans un siège plein à craquer que s’est tenu l’AG hebdomadaire du parti ce samedi 18 août 2018.
Les adhésions sont devenues un rituel à l’UFDG, Macky Kéïta, originaire de Siguiri a rejoint l’UFDG, Aboubacar Sidiki Fofana de Kankan a également rejoint l’UFDG. Une dizaine de jeunes de Gbéssia-port ont également rejoint le parti sous la houlette de Soumah. Ils disent tous avoir été déçus par la mauvaise gestion du pays, ils dénoncent également la politique de division du professeur Alpha Condé.
À l’entame de son discours, le chef de file de l’opposition Guinéenne a demandé à ce qu’une minute de silence soit observée en la mémoire de l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan.
Face à la grande mobilisation des militants lors des assemblées générales, il leur a réitéré sa satisfaction et s’est dit renforcé dans sa conviction de se retrouver à Sekhoutoureya en 2020.
Rappelant le combat de L’UFDG, il dit ceci: «nous nous battons ici pour des valeurs et non pour un individu, nous voulons que la Guinée soit une famille et que tous les Guinéens soient des princes au droit inviolable partout où ils se trouvent». Se référant à la constitution qui garantit l’unité de la nation et en choisissant la forme républicaine, il estime que le droit de tous les Guinéens doivent être défendus par l’exécutif et par la justice. Pour le futur locataire de Sekhoutoureya, les Guinéens doivent profiter des richesses du pays, voici ses propos: «nous voulons que les potentialités économiques dont la providence a doté notre pays soient exploités au profit des Guinéens et que l’égalité des chances soit garantie à tous les Guinéens, ce combat nous le mènerons jusqu’au bout victorieusement».
Pour le principal opposant d’Alpha Condé, les Guinéens ont compris que la campagne de dénigrement dont il est victime n’est que mensonge et que l’UFDG est l’alternative crédible au régime actuel. Voici ses propos «les Guinéens ont compris aujourd’hui que nous sommes l’alternative crédible capable de bâtir un état de droit pour garantir à chaque Guinéen sa sécurité et l’exercice de ses droits pleins et entiers où qu’il se trouve»
Parlant l’accord politique qui polarise l’actualité, Il pense que chaque camp doit gérer ses problèmes internes à sa manière sans impacter l’accord politique qui a été signé entre la mouvance présidentielle et l’opposition républicaine. Pour Cellou Dalein Diallo, l’opposition républicaine a au nom de la paix consenti à des sacrifices en faisant des concessions. Dans les communes de Matam, Dubréka, Dixinn, Matoto et Kindia, l’UFDG a été spoliés de nombreux sièges. Voici la principale cause de déception des rpgistes selon lui «les gens du RPG se disent insatisfaits parce que tout le butin n’a pas été emporté, ils ont été obligés de rendre une partie celui-ci». Contrairement au RPG qui a fait du non respect de la parole donnée, une éthique, l’UFDG et son leader respectent la leur dira t-il plus loin.
Pour finir, il s’est prononcé sur les propos anti constitutionnel de l’imam de Kindia, en disant ceci: «c’est au président de la république qu’on s’adresse, lorsque de tels propos qui violent les bases de la république sont tenus, c’est à lui de prendre ses responsabilités car c’est lui qui a prêté serment pour faire respecter la constitution». Prenant exemple sur les origines voltaïques du président Alpha Condé qui ne l’ont pas empêché de briguer la magistrature suprême de notre pays, il l’invite à s’opposer à de tels pratiques qui mettent en péril l’unité de la nation. Dans la même lancée, il a rappelé que Obama, Manuel Valls et Sarkozy dont les parents étaient des immigrés ont eu la chance d’occuper des postes privilégiés dans leur pays de naissance.

 

Lu sur la page Facebook de Mdou Maka N’denda Bah

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *